Le coeur des dalmatiens

MEMBRES DANS LE GROUPE
MESSAGES SUR LE MUR
                                                                                                         








                                                          Bienvenue dans le groupe "Le coeur des dalmatien".

                                                                                      Si vous êtes passionnés du dalmatien,alors ce groupe est pour vous!
                                                                                                                                  
Fondatrice: dchien4
Directrice: Lima6

                                                                                                                               INFO
Oscar,mon dalmatien est à vendre aux enchères à 500 dog'z. C'est un chien LOD pas cher il aime beaucoup jouer au baton.Merci d'aller voir!



                                                                                                                               LE DALMATIEN




                                                                           

                                                                                                     
 C'est l'une des races les plus reconnaissables et les plus populaires.Le dalmatien possède en effet de nombreuses qualités qui parlent pour lui:son élégance et son corps athlétique n'ont pas d'équivalent dans le monde canin,et il n'y a pas de race plus sympathique.


Caractère:

Chien de caractère, assez émotif et impulsif, le Dalmatien est à réserver à des maîtres sportifs, fermes et nuancés car ce n'est pas un chien de nature soumise.



La forte personnalité du Dalmatien, notamment du mâle met parfois insidieusement en difficulté certains maîtres qui tout d'un coup, se sentent dépassés 

Le Dalmatien est doté d'un caractère très volontaire 

Cette qualité peut devenir un défaut si les maîtres ne gardent pas leur statut de chef dans la hiérarchie de la famille-meute: 
1- Interdiction de monter sur les sièges et les lits, de séjourner dans les chambres. 
2-Jamais de nourriture à table ( éventuellement après..) 
3-Pas de caresses excessives^ou sans motif. 
4-Arrêt du jeu qui dégénère vers la brutalité. 
Mal inscrit dans la hiérarchie, le Dalmatien, notamment le mâle, se montrera insupportable: accaparant, brutal, intolérant avec les autres chiens, voleur... 

Le comportement du Dalmatien est "dopaminergique". 
La dopamine, neurotransmetteur responsable de l'impulsivité tend à prédominer chez le Dalmatien. 
Il me semble indispensable d'apprendre immédiatement au chiot à contrôler sa motricité. 
Dans cet esprit, ne pas le laisser se jeter sur sa gamelle, bondir dès que la porte de la voiture s'ouvre, se précipiter vers les autres chiens; lui faire marquer un temps d'arrêt ("attends") , au besoin demander la position assise. 

Le Dalmatien n'est donc pas un chien de nature soumise 

IL débusquera vos faiblesses avec intransigeance pour suivre son idée. 
Le "dressage" ne convient absolument pas au Dalmatien qui se révolte face à la brutalité. 
Par contre l'éducation "éthologique", prônée par J. Ortega, fondée sur le climat de confiance établit grâce au jeu et à la récompense lui convient parfaitement.Elle l'engage à réfléchir et à bien se comporter dans des situations nouvelles. 
Exemple: "Dally! attention! en traversant une rue sera plus formateur que "au pied" et lui évitera ^peut-être un accident s'il se trouve seul dans cette situation. 



Implications de l'émotivité du Dalmatien 
Le maître-mot de l'éducation est le CALME; le maître doit être une réference, celle de la force tranquille, quailté première des chefs. 
Un maître agité, brutal, irréfléchi incapable de se contrôlé court à l'échec car il ne dispose pas de la confiance de son chien. 
il faut utiliser un vocabulaire simple que toute la famille partage.: 
Non! Stop! Attends! Doucement... Va! Attention! A côté. 
Le ton doit être mesuré.Il faut intriguer le chien par la discrétion de votre ton.Inutile de crier pour être compris; au contraire, cela peut inhiber le chien ou le braquer. 

Très opiniâtre, le Dalmatien vous teste en permanence pou arriver à ses fins. 
Pour monopoliser votre attention, et ce, d'autant plus que vous ne lui accordez pas assez de temps: sifflements, coup de nez sous les bras, tentatives de mettre les pattes sur vos genoux...Ne lui trépondez pas quand il cherche à capter votre attention!Ignorez-le et s'il persiste renvoyez-le calmement à sa place. 
NB:L'initiative des moments de relation doivent venir, sauf, exception des maîtres. 

Arme redoutable, son sourire... 
Le sourire( voir rubrique), mimique d'apaisement n'est destiné qu'avec l'Homme et pas au sein de l'espèce. 



Le Dalmatien est très intuitif 
Il perçoit nos intentions par notre langage corporel et anticipe.Langage corporel et langage verbal doivent être en harmonie. 
Exemple: si, apercevant au loin un chien inquiétant, vous rappelez votre chien sur un ton anxieux avec une posture de colère, dos cambré, sourcil froncé, doigt pointé, vous n'avez aucune chance d'être obéi! 
Si vous l'appelez sur un ton détend, en vous accroupissant ( posture de jeu), vous mettrez toutes les chances de votre côté. 

Le Dalmatien est réservé avec les étrangers et assez exclusif 
La socialisation est primordiale. .( cf dominance et dyssocialisation). 


La gourmandise est son péché mignon. 

Jamais de nourriture pendant vos repas mais après. 
La prévention du vol de nourriture doit faire l'objet d'une éducation "à froid" dès que le chiot arrive à la maison. 
En cas de vol, punition immédiate ( jamais après);L'habitude prise est sans remède


Education:


-  Principes éducatifs: 


Cohérence au sein de la famille 
Le chien est déstabilisé si on lui permet occasionnellement ce qui est défendu 

Calme en toutes circonstances 
L'énervement est contagieux... 

Efficacité de la récompense supérieure à la punition 
Il faut agir de façon que le bon comportement soit renforcé par une situation agréable pour le chien et tout mauvais comportement associé à quelque chose de désagréable. 


La faute doit être sanctionnée dès son début 
Gradation selon la faute: 
1 sanction vocale: 
-Stop" pour arrêter ce qui est indésirable et "Non" pour ce qui est interdit 
2-Avertissement: main levée en se penchant vers le chien et en soutenent son regard. 
3-Petite tape sur le nez 
4- Prise par la peau du cou 
5- Eviction de la pièce 
Posture de colère, voix forte, doigt pointé, regard vers la croupe 

NB: tout remord ou attitude laxiste serait interprétés comme de la faiblesse et perdrait son efficacité. 

La récompense a lieu à la fin du bon comportement 

Exprimer sa satisfaction par une expression réjouie et féliciter: "bon, bon... dès que le chien va dans le sens de la demande et " Bien"! sur un ton appuyé quand elle est satisfaite. 
Quand la l'obéissance a été difficile à obtenir, forcer le trait dans l'expression de la satisfaction. 

Eviter toute demande quand on risque d'êre désobéi 
Exemple: inutile de rappeler un jeune chien qui joue intensément. 
Faute de quoi, on émousse son autorité. 

Ne jamais rester sur un échec. 
Quand un comportement indésirable n'a pu être contrôlé "à chaud", demander la position assise pour rester sur un acte d'obéissance. 
Ensuite, mettre en place,le plus tôt possible, un scenario reproduisant les conditions de déclenchement de façon, " à froid", à avoir la bonne réaction de blocage du comportement indésirable 


Dominance et dyssocialisation chez le dalmatien


NOTION DE DOMINANCE

De trop nombreux Dalmatiens sont qualifiés par leurs maîtres de "dominants" à l'égard de leurs congénères. 
Le terme de "dominant "est incorrect car la dominance est une notion qui ne s'applique qu'à des relations particulières, autrement dit à l'expression d'une hiérarchie entre deux individus ou au sein d'un groupe. 
Un chien qui ne sait pas se présenter calmement aux autres mais cherche presque systématiquement la bagarre n'est pas un "dominant" mais un chien mal socialisé, ce qui, poussé à l'extrême conduit à une sociopathie, caractérisée par l'impossibilité d'établir des relations sociales avec ses congénères. 
Un chien sociopathe est un chien qui n'a pas appris les signaux de communication d'apaisement permettant de dissuader un congénère d'attaquer ou de se soumettre à lui .Il utilise donc des signaux ambivalents, manifeste de la crainte à l'égard des congénères de même sexe et adopte très rapidement un comportement d'intimidation systématique 
En cherchant la bagarre il fait disparaître la menace. 

UN DALMATIEN MAL SOCIALISE OU MAL EDUQUE EST CANDIDAT AUX SOCIOPATHIES 

En effet, le tempérament du Dalmatien est nettement sous l'influence de la Dopamine responsable de l'impulsivité ,de la quête de nourriture ( les femelles sont plus voraces encore que les mâles...) 
Quelque soit le sexe, le Dalmatien se montre souvent réservé à l'égard des chiens inconnus et possède une notion de territoire marquée caractéristique accentuée chez la femelle en lactation de pseudogestation (grossesse nerveuse). 



SOCIALISATION DU CHIOT A L'ELEVAGE: ACQUISITION DES AUTOCONTROLES

C'est à l'élevage que s'établit le contrôle de la motricité. 
Autant dire que la mère doit être mature et équilibrée. La présence d'autres adultes est souhaitable. 
L'éleveur doit être très présent notamment lors de portée nombreuse car la mère, dépassée, risque de ne pas assurer cette phase primordiale comme il faut. 
Pour faire l'apprentissage de la hiérarchie alimentaire et de la morsure inhibée, les chiots doivent rester avec leur mère et leurs frères et soeurs jusqu'à l'âge de 8 semaines. 

Apprentissage de la hiérarchie alimentaire 
Il est assuré avant tout par la mère mais aussi les adultes qui mangent les premiers et écartent tout chiot qui s'approche par un grognement ou un coup de tête. 
Apprentissage de la morsure inhibée 
Il se met en place grâce aux jeux de combat au sein de la portée .Il s'agit d'attraper l'autre par la peau du cou pour le plaquer. 
Dès qu'un chiot mord trop fort un autre, celui-ci crie et la mère intervient immédiatement en grognant pour signifier à l'agresseur qu'il doit lâcher prise. 
Les jeux avec la mère interviennent aussi dans l'apprentissage. 
Quand le chiot mordille sa mère avec excès, celle-ci grogne et le plaque s'il insiste. 

Le chiot doit quitter l'élevage une semaine après le 1° vaccin de façon à être confronté aux bruits, aux objets et individus ( enfants, joggers) en mouvement, aux autres races de chiens ( grands, petits, avec des poils longs etc) et autres espèces animales. 
Si le chiot ne quitte pas élevage à ce moment, il est du devoir de l'éleveur de pratiquer cette socialisation de base.

CONTROLE DE L'IMPULSIVITE DES L'ARRIVEE A LA MAISON

Dès que le chiot arrive à la maison, il faut lui apprendre à contrôler son impulsivité. 
Faute de quoi, il risque d'adopter un comportement brutal et d'échapper à votre autorité très rapidement. 
A ce titre,le mot "attends" fait partie des premiers mots à lui apprendre. 

-Le faire asseoir avant de lui donner sa gamelle 
-Passer devant lui pour sortir. 
-Attendre l'invitation "Va" pour descendre de la voiture. 
-Demande de la position assise dès que le chien s'énerve ou que le maître risque de ne plus être écouté
A mon sens, l'obtention de la position assise, de façon éthologique, est la panacée de l'éducation: se placer devant le chiot, l'interpeller, élever une friandise placée devant son nez par une demi-courbe jusqu'au-dessus de sa tête tout disant "assis"!: le chiot s'assoit immédiatement; par la suite la récompense devient aléatoire puis est remplacée par une caresse furtive sur le front. 
*Elle replace le chiot dans le cadre de l'autorité bienveillante de sa mère qui lui donne la nourriture. 
* Elle permet de recapter l' attention , d'interrompre l'action, en "changeant de conversation". 


APPRENTISSAGE DU RAPPEL DES L'AGE DE 2 MOIS

La rappel constitue le pilier de l'éducation canine car il permet de contrôler toute situation et notamment les rapports avec les autres. 
Le rappel inculqué dès la 8° semaine permet une véritable " imprégnation" qui rend le rappel systématique par la suite.Ceci est primordial car lors de la puberté les pulsions tendent à remettre en question les acquis de l'éducation; 
Comment procéder? 
1-Imprégnation 
Une personne maintient le chiot pendant la préparation du repas .Un autre membre de la famille place la gamelle pleine à distance et interpelle le chiot: "Viens"! 
Il est impératif que chaque invitation au repas soit associée à l'appel " viens"! 
Le rappel est ainsi inscrit de façon indélébile! 
2-Entretien par le jeu: 
A la maison, au calme, un aide tient le chiot tandis que le maître lui fait sentir une friandise cachée dans la main et s'éloigne rapidement;quand le maître interpelle le chiot par son nom et l'appelle "Viens"! l'aide lâche le chiot le maître recule en levant la friandise au dessus de son nez en demandant la position assise puis récompense. 
3- Confirmation 
Dans un espace vert, profitez de l'inattention du chiot pour vous cacher; quand celui-ci s'inquiète de se retrouver seul , laissez le vous chercher pour que son anxiété monte; au moment où il s'affole, sortez de votre cachette et appelez le :"Viens"! en adoptant la position de jeu ( accroupie). le chiots accourt: félicitez avec emphase! 


ADOLESCENCE: Acquisition des règles hiérarchiques liées à la sexualité.

La puberté intervient chez le Dalmatien entre l'âge de 6 et 8 mois: une perturbation hormonale majeure bouleverse le comportement. 
Cependant le comportement est en "devenir" de 7 à 20 mois selon les individus. 

Il s'agit de la période critique d'acquisition des rituels de la communication entre adultes. 

Les maîtres par leur calme, leur cohérence doivent acquérir le statut de "dominants". 
Ce statut repose sur 4 règles qui doivent être strictement appliquées: 

1-Gestion de l'espace: interdiction de monter sur les fauteuils des maîtres ; a fortiori sur les lits. 
2-Gestion de la nourriture: pas de nourriture à table 
3Pas de caresses sans motif. 
4-Arrêt de tout jeu brutal. 

Un chien respectant ses maîtres comme "dominants"( au bon sens du terme) se comporte bien avec les autres. 

Certains jeunes Dalmatiens prennent contact avec les autres brutalement, en arrivant très vite, ce qui provoque assez souvent la fuite de ces derniers qui sont alors poursuivis puis éventuellement plaqués. 
Il faut bloquer ce comportement tout à fait indésirable qui va, par conditionnement, faire l'objet d'une instrumentalisation , c'est à dire que l'abord brutal se révélant toujours positif pour votre chien, deviendra systématique. 


LA PREMIERE BATAILLE SERA DETERMINANTE

Les premiers contacts doivent avoir lieu avec des chiens ayant acquis les codes de communication. 
Durant l'adolescence, il faut veiller à éviter absolument des contacts avec des chiens mal socialisés. 
Le fait d'être agressé peut traumatiser certains individus qui deviendront craintifs ou agressifs par anticipation. 
Il faut apprendre à votre chien à rebrousser chemin ou changer de direction tranquillement, sans précipation , avec un ton calme ou de jeu pour éviter de croiser un chien visiblement non contrôlé par ses maîtres. INTERVIENT ICI LA NECESSITE DU RAPPEL IMMEDIAT. 
Faute de quoi, le jeune chien risque d'adopter un comportement agressif d'emblée pour se protéger; comme cela est efficace ce comportement sera instrumentalisé c'est à dire répété systématiquement 

ENTRETIEN REGULIER DE LA SOCIALISATION

Le travail de socialisation demande à être entretenu . 
Un contact quotidien avec d'autres chiens est très souhaitable.Plus on espace les contacts, moins ils sont harmonieux, c'est évident. 

INFLUENCE DE LA SELECTION - CHOIX DES REPRODUCTEURS

Bis repetita placent: 
Si la socialisation ( environnement ) est déterminante sur le caractère, la sélection des reproducteurs sur l' EQUILIBRE EMOTIONNEL reste un devoir. 
En effet, impulsivité et émotivité sont déterminées par des neurotransmetteurs ( Dopamine, Sérotonine, Adrénaline) qui sont des facteurs fortement héritables. 

Comment connaître l'équlibre émotionnel d'un individu cantonné dans un chenil? A méditer... 


Conclusion: 
Nous devons élever des chiens équilbrés ce qui implique trois conditions

1Sélectionner les reproducteurs sur le caractère 
Il est difficile, voire impossible d'éduquer un chien génétiquement hyperémotif ou hyperimpulsif 

2-Ne négliger aucune des étapes de la socialisation 
Certains déficits sont irrécupérables car l'aptitude à la socialisation prend fin aux alentours de l'âge 14 semaines.... 
Cela demande du temps, de la rigueur et n'est pas possible que dans un élevage Amateur 

3-Eduquer de façon éthologique.. 
Une éducation ratée ne confère pas aux maîtres le rang de "dominants" , aucune chance alors d'être obéis ( obedire= écouter) , même si l'éleveur a fait son travail. 

Le nombre important de Dalmatiens à replacer doit nous faire réfléchir. 
La dyssocialisation est un motif fréquent de replacement 




- La position assise: "tranquille"...




La position assise:
L'obtention "éthologique" de la position assise obtenue en s'inspirant de la mère qui régurgite de la nourriture à ses chiots au moment du sevrage est un exercice souverain pour l'éducation du chien, tout au long de son existence. 
C'est une façon d'asseoir ( sans jeu de mots) son autorité en ramenant immédiatement son chien dans le cadre de l'autorité maternelle bienveillante. 
C'est l'occasion de rappeler l'étymologie d'autorité " auctor " qui signifie " augmenter"; faire preuve d'autorité c'est donc permettre au sujet qui est placée sous celle-ci de se développer , de s'épanouir.. Nous sommes loin de la contrainte, n'est-ce pas? 

La position assise permet: 
- De rétablir le climat de l'obéissance( étymologie : "oboedire" soit écouter) 
Obéir veut dire écouter! 
- Interrompre une action inappropriée en "changeant de conversation". 
-Contrôler la motricité, avant d'être dépassé, en cas de danger etc 
-Calmer immédiatement 

Comment l'obtenir? 
Le chiot qui quémande la nourriture vient lécher la commissure des lèvres de sa mère. Celle-ci lève la tête au-dessus de la tête du chiot qui s'assoit immédiatement

Il suffit de reproduire ce scenario: se placer devant le chiot, une récompense au creux de la main. 
Interpeller le chiot "Dally"! puis prononcer " Assis" tandis qu'on présente la récompense au chiot d'avant en arrière jusqu'au dessus de ses yeux.. [Le chiot s'assied immédiatement]! Féliciter en donnant la récompense. 
Au début, on récompense à chaque fois puis de façon aléatoire mais les félicitations restent systématiques( une caresse furtive sur la tête du chiot mimant le comportement du dominant suffit). 




- La marche en laisse sans tirer




Première partie : approche éthologique




La marche en laisse sans tirer
Ethologie: science des comportements d'une espèce hérités de ses conditions naturelles de vie

« Je ne cherche pas la solution, je cherche la cause », c'est ainsi qu'a commencé sa récente intervention en Suisse, le Maître d'équitation Martin Black, un de ceux qui prônent une éducation éthologique, tout en douceur ce qui n'exclut bien sûr pas la fermeté. 
Formule lumineuse ... 

Pourquoi votre Dalmatien tire-t-il en laisse ? 
Tableau trop fréquent de retour de promenade : chien énervé, maître exaspéré, le dos et les épaules mis à mal... 
Un chiot, débordant de vitalité n'a, a priori, aucune raison de se déplacer à une allure modérée lorsque son maître le tient attaché à ses côtés. 
La marche en laisse « sans tirer» repose donc sur un apprentissage d'autant plus indélébile, qu'il sera mis en place dès la première utilisation de la laisse. 

Le ieune chien par la suite ne tirera pas s'il s'inscrit à sa place, c'est à dire en-dessous de ses maîtres, dans la hiérarchie de la « famille-meute », hiérarchie qui s'ëtabtit avant tout à la maison, nous l'oublions trop souvent, en fonction de 4 critères principaux : 

1- Gestion de l'espace 
Le chef ne partageant pas son lieu de couchage, le chiot doit bénéficier d'une place différente ; ainsi pas de chiot sur le canapé familial mais pourquoi pas sur un fauteuil qui lui est réservé ... 

2-Gestion de la nourriture 
Le chef ne partage pas, il laisse ce qu'il n'a pas consommé; ainsi pas de « petits bouts» pendant les repas mais pourquoi pas juste après dans la gamelle ... 

3-Gestion des contacts 
Le chef n'accepte jamais d'être bousculé par un subordonné de même que la mère punit sans appel un chiot qui la mordille trop brutalement. 
Ainsi les maîtres cessent tout contact et renvoient à sa place le chiot dès qu'il se montre brutal ou commence à les mordiller au cours des jeux. 

4-Gestion des moments de relation 
Le chef décide toujours des moments de relation. Ainsi, en règle générale, c'est le maître qui doit décider des périodes de jeux, des sorties, des manifestations d'affection .. Dans cet esprit, éviter d'administrer des caresses à un mâle lorsqu'il vient les quémander. 

Avec des maîtres « démissionnaires », dépourvus de l'autorité reconnus aux dominants de la famille-meute le jeune chien prendra la direction de la promenade menée alors à son rythme :« allegro vivace» . 
Il est à noter que certains individus se comportent parfaitement en laisse au club d'éducation ou en exposition et commencent à tirer dès l'enceinte passée, car l'obéissance a été obtenue par conditionnement ... Les Dalmatiens n'aiment pas obéir servilement, en revanche, ils seront tout à fait à l'écoute de maîtres qu'ils respectent, ce qui participe à leur charme irrésistible. 
Quand je parle des maîtres, je pense aux adultes et adolescents, excluant les enfants, même pré adolescents, compagnons de jeux dont le statut hiérarchique est tel que les sorties en laisse ne peuvent leur être confiées sans risque. 

Ce moment de communication se doit d'être une « récréation », au sens propre du terme, durant laquelle se confirme une complicité où chacun garde sa place, le climat détendu excluant le chahut. 
Par comparaison, la marche en laisse peut être assimilée à un exercice interactif proposé par un maître d'école. Au maître d'école de se montrer intéressant pour que l'exercice ne soit pas perçu comme un pensum ... 

La marche en laisse n'est pas une fin en soi et ne peut en aucune façon assurer, à elle seule, l'exercice nécessaire au Dalmatien dont nous connaissons l'énergie. Ainsi, nul espoir que votre Dalmatien marche en laisse sans tirer si celle-ci constitue son seul mode d'exercice ! 
La marche en laisse n'est qu'un moyen temporaire d'assurer la sécurité du chien lors de sorties en agglomération, d'aborder un congénère apparaissant mal contrôlé par son maître ou tout simplement, de ramener au calme et de recadrer un chien en passe de transgresser l'autorité de son maître, par exemple après avoir croisé une chienne en chasse. 

Le principe fondamental de la marche en laisse est l'absence totale de tension de cette dernière. 
Le seul « poids de la laisse » suffit à garder un contact qui permet alors une communication tactile très fine. Nous en reparlerons plus loin. 
Pour tirer il faut être deux ! 
Cette expression empruntée à l'instruction équestre prend toute sa valeur quand on sait que le seul poids des rênes permet à un enfant de guider un cheval de 500 Kg, bien éduqué dès les premières leçons. 
A l'opposé, sachons que c'est en tirant sur les rênes, en donnant un appui très fort à son cheval, que le jockey obtient un galop très rapide interdisant tout arrêt ou changement de direction immédiats. 
Exactement ce qui se passe quand un solide DaImatien promène sa pauvre maîtresse là où il l'entend ! 

La marche en laisse doit donc être enseignée dès que le chiot arrive dans sa famille d'adoption. 
La laisse est immédiatement acceptée si elle est utilisée comme un jeu, en premier lieu pour conduire le chiot à sa gamelle. 
Une première expérience positive à cet âge là, par un phénomène d'imprégnation est intégrée de façon quasi indélébile au niveau cérébral et sera reproduite de façon naturelle. 
Dès que la laisse est tendue, lui imprimer une secousse ayant plus pour effet d'attirer l'attention du chiot que d'infliger une sensation désagréable tout en interpellant sur un ton incitatif le chiot par son nom : "Attends!", la laisse étant détendue, le féliciter sur un ton très doux et offrir une récompense. ]i 

Il faudra rester vigilant lors de la crise d'adolescence, les stimulations par les phéromones sexuelles suscitant chez les mâles des démarrages brutaux « tête baissée» qui devront être bloqués dès la première tentative très fermement mais sans brutalité par un «NON» retentissant suivi d'un recadrage en demandant la position assise, faute de quoi ces démarrages difficiles à contrôler du fait le leur caractère soudain et de leur violence tendraient à s'installer et remettre en cause l'apprentissage. 

A ce stade d'éducation, le maître doit s'astreindre à marcher le plus vite possible pour faciliter la tâche, le jeune chien gardant une sensation de liberté. 

Quand il faut rééduquer

Choisir un lieu de travail calme et fermé : au départ la maison puis un jardin, de façon à éviter toute distraction 
La leçon doit être de courte durée mais répétée chaque jour ; en effet, 5 minutes suffisent amplement. 
Une telle leçon ne constitue absolument pas une détente mais une phase de travail où l'application est de rigueur nécessitant que maître et chien soient constamment attentifs l'un à l'autre. Prenons comme exemple un enfant en classe dont le professeur doit avoir le talent de capter son attention. 

Quel matériel choisir ? 
Une laisse plate d'un mètre au minimum. 
Un collier plat ou mieux un collier dit de travail c'est à dire « coulissant » (bien veiller à le placer de façon que le coulissement s'effectue en direction du maître, ce qui suppose que le chien marche toujours du même côté par rapport à son maître). Le collier à pointes ne doit jamais être utilisé 

Que le chien marche à gauche de son maître est plus souhaitable mais pas indispensable; le nec plus ultra est qu'il puisse marcher indifféremment d'un côté ou de l'autre.

La marche en laisse sans tirer
La position du corps du maître est essentielle 
Buste vertical, épaules au-dessus du bassin. Surtout les coudes au corps en permanence ce qui permet de garder une précision du geste et proscrit toute traction au profit d'une résistance très brève, latérale si le chien tend sa laisse. 

La tenue de la laisse en main conditionne la finesse de la communication tactile. 

Le pouce plaquant la laisse sur la deuxième articulation de l'index assure une prise inviolable si le coude reste collé au corps 
Action de blocage 
Le coude restant au corps, la laisse étant ainsi tenue, lorsque les doigts se serrent,l'espace d'un instant, sur la laisse tandis que le buste se redresse et se fige, la résistance fugace ainsi produite bloque littéralement, sans brutalité aucune, l'élève ! 
Résister, l'espace d'un instant et RENDRE immédiatement. 
Action d'avertissement 
Index, majeur, annulaire et auriculaire forment un ressort à 4 lames dont l'action augmente du dernier au premier. Serrer au choix, selon l'intensité désirée, l'un de ces 4 doigts sert d'avertissement, quand on sent que le chien va tirer. 


La voix constitue la deuxième aide indispensable (à associer à la première) N.B. : Utiliser toujours les mêmes mots. 
Action de blocage 
Toute vélléité de tirer est immédiate¬ment sanctionée d'une voix sèche et impérieuse : « (ne) tire pas! » 
Action d'avertissement 
Quand le chien va tirer : « doucement» d'une voix ferme, sans appel. ' 


Quelques "trucs" 
Marcher le long d'un mur canalise l'élève. 

Tenir la laisse de la main gauche, la passer derrière vos jambes de façon que l'épaule gauche de votre chien se situe juste en arrière de votre jambe droite; il suffit de vous arrêter et votre chien se trouve bloqué dans son élan derrière vous . la position d'éclaireur est la vôtre pas la sienne! 

Utiliser une badine devant les épaules qui tapote en cas d'insoumission. 

Changer très souvent de direction invite l'élève à prêter attention à son maître. 

En gardant la même cadence, attirer son attention en lui proposant une balle. en cas de distraction ponctuelle. 

Demander de façon répétée la position assise et ne repartir qu'après le retour au calme. 

Tenir dans la main droite fermée, une friandise , à la hauteur de votre genou. Votre chien tend à rester derrière vous. 

Si après cette lecture votre chien tire en laisse faites votre autocritique, vous n'avez pas su motiver votre chien mais soyez confiant, reprendre une éducation ratée ne se réalise pas en une leçon. 
Inutile de réussir immédiatement et pleinement pour persévérer. 



- Le rappel : un jeu d'enfant




Le rappel constitue le premier élément d'éducation à mettre en place. Il assure avant tout la sécurité du chiot qui, découvrant le monde, ne prend pas conscience des dangers. 
Par ailleurs, sur le plan de la responsabilité civile, le Maître doit rester «maître de son chien» en toutes cIrconstances. 
Très facile à inculquer durant la prime enfance, quand le chiot séparé de sa mère cherche de nouveau une protection, en revanche il est très laborieux de l'enseigner à la période d'adolescence, caractérisée par une soif d'indépendance et une remise en question de l'autorité.

Le rappel, apprentissage de la première enfance

Il débute dès que le chiot arrive à la maison. 

Le rappel comporte 4 phases dont aucune ne doit être escamotée : 

l -L'invitation gestuelle au jeu que le chiot décode parfaitement. 

2 -L'interpellation par son nom 
Quand on interpelle un ami, il attend une réponse ! 

3 -L'invitation verbale : "viens ". 
Le chiot ne viendra que s'il associe son nom et l'appel" viens" à un moment positif de communication. 

4 -Les félicitations 

Lorsque le rappel s'est bien déroulé, après les félicitations il faut absolument laisser le chiot retourner jouer car le rappel ne doit surtout pas être assimilé à une capture. 

L'ordre "au pied" est à mon avis peu souhaitable pour un chien de compagnie car sa sonorité sèche n'est pas celle de l'invitation au jeu; par contre, il peut être utilisé, en période de rééducation, chez un adulte qui doit être vraiment recadré.

Le rappel : un jeu d'enfant
A la maison 

Dès l'arrivée à la maison, les repas constituent le premier exercice d'éducation au rappel.Au moment de servir le repas on appelle le chiot par son nom et on l'appelle: "Viens"! 

L'invitation au jeu constitue le 2° exercice: le maître simule la position d'un chiot qui veut jouer( tapi sur ses membres antérieurs, l'arrière-train en l'air, jappant);il s' accroupit, tapote ses cuisses, le regard dirigé vers celui du chiot et l'interpelle sur un ton enjoué :" Billy! Viens"! 
Le chiot doit être encouragé quand il s'approche: " bon ... bon ... " et félicité avec emphase quand il s'arrête devant son Maître (" c'est bien" !). Une friandise est alors donnée qui avec le temps ne sera pas systématique pour être enfin supprimée. Par contre, les félicitations resteront toujours indispensables, même chez l'adulte. 


A l'extérieur 

Choisir un espace vert vaste mais clos, à un moment de faible fréquentation pour éviter toute distraction. 

Jouer avec le chiot qui finit par s'éloigner, en quête d'un élément nouveau pour lui. Le laisser à ses occupations tandis qu'on se cache tout en le surveillant. Attendre qu'il s'inquiète de se retrouver seul, le laisser vous chercher. Lorsque l'inquiétude est manifeste, se montrer, prendre la pos-ture d'invitation au jeu, l'interpeler, l'appeler: " viens! " : le chiot se précipite vers son Maître dont l'attitude doit être celle d'une joie débordante et qui le caressera avec insistance. 
Trois ou quatre séances de ce type suffisent à ancrer dans l'esprit du chiot le principe du rappel immédiat.

Le rappel : un jeu d'enfant
La posture d'invitation au jeu accroupie est essentielle car, visible de très loin, elle permet au chiot de revenir dès que la silhouette de son Maître 
s'abaisse. 
L'apprentissage réalisé durant la prime enfance ne suscite pratiquement aucun échec. 


Rééducation de l'adolescent et de l'adulte

Quelles sont les causes d'échec ? 

Manque d'exercice en liberté 
Il est en effet très difficile d'espérer le retour d'un chiot avide de liberté et de découvertes. Trop nombreux sont les Maîtres qui hésitent à lâcher leur chien de peur qu'il ne revienne.

Le rappel : un jeu d'enfant
Langage corporel incohérent 
Rappeler le chien avec la posture d'intimidation (corps tendu, campé en arrière, sourcils froncés, doigt pointé) est assurément la meilleure façon d'être désobéi. 

Langage verbal impropre 
Les périphrases doivent être exclues, du type" j'ai dit tout de suite ", " ça suffit maintenant", etc ... 

Moment du rappel inapproprié 
Il est inutile de rappeler le chiot lorsqu'il joue avec un congénère ou vient d'être lâché. 

Autorité émoussée par de multiples désobéissances 
Une des qualités d'un éducateur est de savoir éviter de demander quand on craint d'être désobéi. Le Dalmatien enregistre immédiatement vos faiblesses ! 

Punition lorsque le chien finit par revenir après maints essais 
C'est une évidence mais qu'il semble utile de rappeler. 
Même dans ces circonstances, le ton, lorsque le chien finit par revenir, doit être celui de la félicitation. 

Le suivre en cas de désobéissance 
Au contraire faire quelques pas dans la direction que vous avez choisie. 

Rester sur un échec 
Ce serait la pire des choses (utiliser, au pire la méthode de la longe. Cf. plus loin). Votre opiniâtreté doit être sans faille et avec le Dalmatien la concurrence est très rude ... 


La rééducation 

N'entreprendre la rééducation que dans une ambiance de calme et de sérénité. 
Choisir un espace clos, relativement limité, pour ne pas devoir aller chercher le désobéissant ou craindre une désobéissance totale qui vous oblige 
à courir. 
Le jeu proposé c'est de revenir quand on appelle mais pas de courir derrière ! 
Garder comme points centraux la position accroupie et les félicitations sans retenue. 
Eviter de rappeler wliquement en fin de promenade pour remettre définitivement la laisse; pom cela procéder à un ou deux rappels en cours de promenade. 
Prévoir des séances quasiment quotidiennes pom une meilleure efficacité. 


Le rappel : un jeu d'enfant
Méthode de " la réponse au premier rappel" 
On apprend au chien que lorsqu'il entend son nom suivi de " viens" il doit absolument revenir sans hésitation sous peine qu'il lui arrive quelque chose de très désagréable. 
Appeler trois fois maximum, bien sûr avec la posture d'invitation au jeu. 
Au-delà de 3 fois, quitter cette position, se diriger sans courir, sans geste violent, sans vocifération, vers l'élève, donc de façon très tranquille, l'attraper par le cou en le grondant, le reposer au sol et s'éloigner toujoms tranquillement. Renouveler alors le rappel de façon détendue. 

La méthode de "l'abandon" 
Elle consiste à partir à l'opposé du chien en continuant à l'appeler. 
Cette méthode est souvent insuffisante et d'une certaine façon assez discutable. 

Méthode de " renforcement en duo" 
Elle implique deux personnes de la famille, chactUle d'elle s'écarte d'une dizaine de mètres. 
La première tient le chien, la seconde adopte la posture d'invitation au jeu, interpelle le chien et l'appelle La prenlière attend quelques secondes et lâche le chien qui se précipite. Féliciter. 
Augmenter progressivement la distance. 

Méthode de la longe 
Quand on l'a interpellé, tandis qu'on l'appelle, une petite impulsion sur la longe permet d'abord d'attirer l'attention du chien. On renouvelle ensuite l'appel. En cas d'insuccès tracter le chien vers soi. 
Remplacer dès que possible la longe par une ficelle très fine, voire un gros fil de pêche de nylon permet de faire revenir le chien alors qu'il se croyait libre (NB : attention à l'emmêlement, source potentielle de blessure !) 

Méthode de la punition" venue du ciel" 
Appeler le chien alors qu'il se trouve relativement près pour que, s'il n'obtempère pas, il puisse être puni par le jet d'une poignée de gravillons. Un complice caché à proximité peut se charger de cette besogne ou, autre alternative, l'arroser (ex.: vaporisateur d'eau pour plantes en jet dru). Le chien comprendra que s'il ne se soumet pas immédiatement, même à distance, alors que vous ne pouvez pas l'atteindre, il sera puni. 

L'énumération de ces différentes méthodes démontre de façon manifeste que la tâche n'est pas simple et nécessite énormément de patience; d'autre palt, il faut reconnaître qu'avec certains individus particulièrement émotifs, elle peut ne pas être couronnée de succès dans certaines circonstances. 
La qualité de la relation qui unit le chien à son Maître transparaît dans la perfection du rappel : sans hésitation, dans la joie et la confiance ! 





Sélection et aptitudes naturelles




Les maladies génétiques déconsidèrent, mais surtout mettent en péril les races canines. 
Pourquoi? 
Avant tout, parce que la sélection sur les aptitudes naturelles et la sélection sur la beauté ont été dissociées. 
Ensuite, du fait d'un contresens qui consiste à appeler beauté des critères esthétiques tout à fait arbitraires dont certains conduisent à un "hypertype"; exemple: pousser une caractéristique telle que la robe pour le Dalmatien jusqu'à l'hypertype a conduit à la surdité. 
La beauté, au sens étymologique du terme, est ce qui est "bon"; ainsi, un beau jarret est un jarret bien angulé, apte à assurer une propulsion efficace. 
Un beau chien est un bon chien doté d'un organisme sain et d'un bon tempérament 


Sélectionner une race est un défi éthique! 
Le terme de race, réservé à l'animal, définit au sein d'une espèce un groupe d'individus réunissant des caractères communs héréditaires issus d'une adaptation à un terroir ou de la fixation dans le patrimoine génétique d'une aptitude naturelle. 
En fait, sans l'intervention permanente de l'homme, les races dont les caractéristiques sont évolutives, ne seraient pas fixées (pour ne pas dire "figées"). 
Prôner une race "pure" est par conséquent une absurdité dont nous mesurons les conséquences en matière de santé. 
Autre absurdité, établir une échelle de valeur entre les races ; ainsi, le Petit Berger des Pyrénées aux qualités remarquables dans son milieu naturel, ne peut exprimer en ville, que les "défauts de ses qualités"... 


Les origines du dalmatiens restent obscures 

Eleanor Frankling, éleveuse anglaise réputée, souligne que bien des écrits émanent de personnes ne connaissant pas le Dalmatien qui se sont contentées de retranscrire ce qui avait déjà été dit. 
Les ancêtres du Dalmatien pourraient être originaires du Bassin méditerranéen, Proche-Orient ou grèce, auraient pu transiter par les côtes dalmates et en Autriche pour arriver en Italie puis en Grande bretagne, pays qui a fixé la race au 19° siècle. 



Fresque de l'époque mycénienne
Sélection et aptitudes naturelles

Comment la race s'est-elle fixée? 

Reprenant l'analyse de la sélection des animaux domestiques de l'agronome J.P. Berlan,on peut distinguer trois périodes pour le Dalmatien, la sélection paysanne au 17° et 18°siècle, aristocratique au 19° et bourgeoise au 20° siècle 
Face au constat accablant des maladies génétiques qui mettent à mal beaucoup de races ,il est nécessaire maintenant de se tourner maintenant vers une sélection "éthique".

A-LA SELECTION PAYSANNE( 17° ET 18° siècles) 

Les ascendants de nos Dalmatiens étaient, semble-t-il, des chiens courants. 
Si certains Dalmatiens marquent l'arrêt, celui-ci est fugace et la poursuite de la proie est de règle... 
Sélection et aptitudes naturelles

En 1994, la FCI a rattaché le Dalmatien au 6° groupe.En France, du fait de la résistance de Madame Garaix, Présidente du DCF, le Dalmatien est resté jusqu'en 2004 dans le 9° groupe ( chiens de compagnie). 



Cette aptitude ancienne de chasse "à courre" pourrait expliquer plusieurs caractéristiques du Dalmatien: 
-La rusticité ( "rus"=campagne
-Le caractère "trempé" et oipiniâtre. 
-Le besoin d'exercice en liberté. 

Le tableau de Borch montre que ce chien de chasse avait déjà aussi, dans les "bonnes maisons", le statut de chien de compagnie. 
Sélection et aptitudes naturelles

B- 19° SIECLE: SELECTION ARISTOCRATIQUE: le Dalmatien , chien de coche. 

On imagine facilement que ce chien de chasse partageant l'écurie avec les chevaux à pu accompagner les voitures à cheval et le choix s'est sans doute alors porté vers des chiens plus élégants. 

La mission intiale était la garde tant à l'écurie qu'au cours des longues étapes. 
Pour ce travail, le Dalmatien devait faire preuve d'endurance
La grande réserve lors d'un premier contact, tant à l'égard des étrangers et des autres chiens a-t-elle été favorisée par cette utilisation? 
La fringale de nos Dalmatiens est-elle aussi héritée de ce mode de vie car il fallait bien se nourrir pour affronter les longues étapes? 

La sélection s'est faite sur une morphologie propice à la course de fond au trot
, grâce à une longue foulée économique tributaire d'une épaule longue et oblique permettant d'aller chercher le terrain loin devant et d'une bonne angulation des membres postérieurs favorable à l'engagement des membres sous le corps.

La 1° exposition de beauté a au lieu à Londres en 1865, le Kennel-Club a été fondé en 1873 et c'est seulement en 1903 qu'a été créé le 1° livre d'origines. 
La création d'un livre d'origines a répondu au souci de certains d'assurer la suprématie de leur lignée dont le corollaire est un usage inconsidéré de la consanguinité; 
La mode est déjà, à l'époque, velue assombrir l'avenir du dalmatien: d'un chien sportif il est devenu chien d'apparat et on peut penser qu'à partir de ce moment la sélection sur le manteau blanc(gène sw) a malheureusement pris d'autant plus l'ascendant sur les allures et le caractère. 


C- 20° SIECLE : SELECTION BOURGEOISE 

L'image du Dalmatien est alors celle d'un chien élégant et représentatif d'une certaine réussite sociale
En 1965, le film"Les101 Dalmatiens" de Walt Disney, a suscité une mode et certains marchands de chiens ont répondu à la demande à partir de chiens mal sélectionnés, notamment en matière de caractère.

Vite, mon maître ! 
La réputation du Dalmatien est rapidement devenue celle d'un chien agressif et peu intelligent. 
Il est vrai que certains Dalmatiens étaient assez imprévisibles car peureux et/ou agressifs. 
Quant à leur manque d'intelligence supposé, la surdité assez répandue pouvait expliquer cette appréciation 
Le Dalmatien a donc été victime d'un engouement fondé sur l'image mythique créée par le dessin animé et a fait l'objet d'un productivisme qui l'a totalemnt désservi. 

La surdité a constitué un sujet tabou pour le DCF jusqu'en 1999. 

D- 21° SIECLE : SELECTION ETHIQUE 

1- Respecter l'origine paysanne de nos Dalmatiens 

1-1La première aptitude naturelle du Dalmatien est la rusticité ( "rus" = campagne) 

Celle-ci détermine, par un système d'équilbres biologiques, un ensemble de particularités morphologiques,physiologiques et psychiques caractérisant la robustesse. 

Il faut donc absolument préserver la rusticité, gage de robustesse 
La consanguinité mal comprise, met en péril la robustesse.

1-2-Maintenir la taille moyenne du Dalmatien 
Augmenter la taille du Dalmatien pour obtenir des allures plus spectaculaires, c'est l'exposer à de nombreuses affections; dysplasies, ostéochondroses, ostéosarcomes, hypothyroïdie etc et s'éloigner de l'aptitude à la course de fond. 
Un certain nombre de Dalmatiens sont "hors standard ",en ce qui concerne la taille et cela est inadmissible.Il serait plus pertinent d'augmenter la taille des rings de jugement et d'accorder plus d'attention à leur appréciation ( amplitude-régularité-cadence-aisance) 

1-3-Valoriser son aptitude naturelle , celle des activités de la nature 
Le temps des coches est révolu. 
Les promenades à bicyclettes, sur le mode de la flânerie, est un excellent exercice qui implique une bonne éducation. 
L'agility est une façon de socialliser un chiot tout en lui permettant de se dépenser. 
Les randonnées pédestres permettent aux maîtres et à leur compagnon de retrouver la sérénité.
Gessy du Relais des Mauges
Gessy du Relais des Mauges

Une Epreuve des Meilleures Allures est à même de cultiver la foulée ample du DalmatIen, dépendant certes d'une bonne construction mais aussi d'une musculation obtenue par les activités sportives. 
Rendez-Vous à la prochaine Nationale d'Elevage! 

2-Cultiver maintenant l'aptitude naturelle qu'est la "compagnie" 
Le Professeur Courreau de l'Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort a émis récemment l'hypothèse selon laquelle l'aptitude à la compagnie pourrait être fixée dans le patrimoine génétique. 
La personnalité attachante du Dalmatien est liée à une certaine émotivité et à un tempérament plutôt impulsif; s'il n'est pas question de s'orienter vers un chien manquant de personnalité, en revanche, du fait de notre vie contemporaine agitée, de la promiscuité, il semble indispensable de sélectionner sur un tempérament plus "souple", autrement dit, un équilibre émotionnel encore meilleur.
Sébastien et Ivan de l'Echo des Mauges
Sébastien et Ivan de l'Echo des Mauges

Penser que tout adoptant aura recours à un éducateur est un voeu pieux. 
Le TAN a ses limites.Il est complémentaire de l'effort des éleveurs même occasionnels qui doivent choisir des reproducteurs dotés d'un excellent équilibre émotionnel ( l'émotivité et l'impulsivité sont déterminées par des neurotransmetteurs dont l'héritabilité est grande) sans oublier, bien sûr, la socialisation des chiots. 

3- Produire moins de chiots. 
Nous devons produire moins de chiots dar le Dalmatien ne peut être le chien de la ville qu'on nous propose.En effet, beaucoup de parcs exigent que les chiens soient tenus en laisse. 
Le nombre de Dalmatiens à replacer augmente et certains sont difficilement replaçables car trop impulsifs, mal élevés et exprimant des comportements indésirables instrumentalisés. 
Produire moins de chiots LOF ne favorisera pas le commerce de chiens non-LOF, au contraire, si chacun s'emploie à renforcer le DCFqui, riche de membres "actifs" et d'éleveurs adoptant une "Démarche de Qualité" constituera une réference en matière de connaissance des impératifs de la race et deviendra l'interlocuteur privilégié pour tout acquéreur potentiel. 
Du fait de la conjoncture actuelle, les chiots s'avèrent difficiles à placer et cela engendre de mauvais placements . 


4- Tenter de corriger les maladies génétiques issues des erreurs du passé 
4-1-Prenons conscience des conséquences désastreuses de la recherche de l'hypertype que constitue la "panachure envahissante( gène sw) 

La recherche du fond de robe totalement blanc s'est accompagnée de la dépigmentation de l'oreille interne responsable de la surdité!Nous devons revenir en arrière et "noircir" le Dalmatien pour 
faire opposition à l'expression du gène sw, gène majeur modifié par d'autres gènes. 
Rappelons qu'une oreille "noire" est compatible avec le CACS.
Joe
Joe

4-2- Calculs d'urates 

La réintroduction chez le Dalmatien du gène SLC2A9 normal (dont la mutation a été découverte en 2008 par le Dr Danika Bannash) codant pour un taux d'acide urique normal a été réalisée aux USA grâce à un croisement unique avec un Pointer, par le DR Robert Schaible, généticien et éleveur. 
Face aux échecs de la thérapie génique consistant à modifier un gène par des nanotechniques, cette voie mérite d'être poursuivie. 

5- Préserver une bonne variabilité génétique 

Une consanguinité excessive ou le recours à un nombre d'étalons restreint provoquent la disparition de certains gènes responsables des défenses immunitaires aptes à combattre les agressions infectieuses ou allergiques, ou responsables du contrôle neurohormonal capable de préserver un bon équilibre émotionnel en réponse aux agressions sensorielles de l'environnement. 
Sans préservation d'une bonne variabilité génétique sont ainsi mises en péril, la bonne santé, la prolificité, la longévité et un bon équilibre émotionnel. 

Le Dalmatien moderne me semble devoir se définir comme un chien sportif de "bonne compagnie".




Sélection:

-A propos de variabilité génétique



Veiller à la destinée d’une race est un défi éthique

Si la notion de race peut être définie de maintes façons, elle repose, à l’origine, sur la notion de terroir, car l’action du milieu géographique favorise, du fait de l’évolution naturelle, certains caractères différenciant ainsi un groupe au sein de l’espèce. 
Trop souvent, l’Homme exerce une pression de sélection trop forte ou insensée, mettant en péril le fruit d’une longue sélection naturelle. 
Il faut savoir reconnaître que la pression de sélection exercée chez le Dalmatien pour favoriser l’expression du gène sw responsable du fond de robe blanc a été à l’origine excessive : la surdité liée à la dégénérescence de certaines cellules de l’oreille interne par manque de pigment est là pour nous le rappeler.

Sélectionner une race canine sur la seule beauté est une aberration

A propos de variabilité génétique
Même si la beauté se définit comme l’adaptation à la fonction (ainsi un beau jarret est bien angulé de façon à assurer une exccellente propulsion responsable d’un trot puissant), un chien ne se réduit pas à son anatomie. 
Nous attendons d’un chien debonne compagnie qu’il soit : 
équilibré et sociable 
intelligent 
- doté d’une bonne santé et d’une bonne longévité 
Jusqu’à il y a peu, la sélection reposait sur les seules expositions de beauté… Heureusement, mais depuis quelques années seulement, interviennent le Test d’Aptitudes Naturelles (TAN) pour répondre aux deux premières conditions, et la prévention des maladies génétiques, tributaire de lapréservation de la variabilité génétique, pour répondre à la troisième condition.

La préservation de la variabilité génétique : une nécessité !

La rusticité d’une race, autrement dit sa résistance aux maladies, sa prolificité, sa longévité, est corrélée à sa variabilité génétique, c’est-à-dire à un capital d’allèles différents élevé. 
Lorsqu’on s’adresse à une race à effectif réduit comme le Dalmatien, la consanguinité met à mal la variabilité génétique. 
Il est de notre devoir de préserver, au sein de notre race, une bonne variabilité génétique de façon à garder la possibilité d’évoluer vers des caractères, qu’ils soient morphologiques ou psychiques, quelque peu différents le cas échéant. 
La formule de l’Ecuyer Baucher, relative à l’usage du mors de bride pour conduire le cheval : « un rasoir entre les mains d’un singe » s’applique, me semble-t-il, parfaitement à la consanguinité. 
Une excellente formation biologique, une prudence extrême, une grande expérience de l’élevage, sont de rigueur pour avoir recours à la consanguinité étroite dans une race à effectif réduit ! 
La consanguinité concentre les gènes, les « bons » comme les « délétères » (mauvais) dont elle favorise le passage à l’état homozygote. 
Quand des poules très consanguines sont décimées par des affections héréditaires, nous sommes loin du drame qui frappe les Maîtres d’un chien encore jeune atteint de cécité à rapporter à une dégénérescence rétinienne, ou disparaissant des suites d’une insuffisance cardiaque. La liste des races sinistrées est malheureusement très longue… 
Pour préserver la variabilité génétique, la sagesse consiste à utiliser le plus grand nombre possible d’étalons, ce qui est facilité par la grille de cotation, bien plus utile que le championnat car elle permet de juger un étalon sur sa descendance, certes sur le critère de la beauté, mais autrement plus important, en prenant en compte son statut à l’égard de la surdité (PEA) et sa stabilité émotionnelle (TAN). 
Au contraire, le recours à l’étalon en vogue ou à ses descendants n’est pas sans danger. 




- Sélection sur le caractère : un excellent instrument le TAN.




Gavotte du Relais des Mauges
Gavotte du Relais des Mauges
Le TAN ou Test d'Aptitudes Naturelles a été créé en 1986 par la SCC. 
Si l’aptitude naturelle du Dal était naguère la course de fond aux côtés des voitures à cheval, de nos jours l' aptitude naturelle de cet adepte des sports de la Nature est avant tout l’aptitude à la « bonne compagnie ». 

Pour être confirmé, le Dal ne doit se montrer « ni timide, ni méfiant, ni nerveux, ni agressif ». La formulation du standard est telle que le refus de confirmation pour caractère défectueux reste extraordinaire.… 

LeTAN est un test sélectif capable, au niveau d'une population , d'écarter les individus peureux , agressifs ou présentant un équilibre émotionnel défectueux. 
Un "bon "Dalmatien est un chien de famille, fiable en toutes circonstances. 

L'équilibre émotionnel ayant un support biochimique (neurotransmetteurs), est un caractère très héritable

Pour démontrer l’efficacité d’une sélection de longue haleine (15 ans) fondée sur un test de caractère évolutif, prenons l’exemple du Briard ! 
Dans les années 70, cette race victime de la mode, comptait trop d'individus craintifs ou mordeurs. C’était exactement le cas du Dalmatien après 1965, date de sortie du célèbre dessin animé. 
Christian Karcher, juge de la SCC et éducateur, initiateur de notre TAN , a participé avec conviction au testage des Briards sur le caractère, n’hésitant pas à refuser sans faiblir de très beaux sujets de caractère défectueux, malgré les remous suscités chez les éleveurs… 
Résultat : dans les années 1990 le Briard est redevenu un chien fiable. 

En matière de sélection, le DCF place la surdité et le caractère, en première ligne mais il ne faut pas confondre vitesse et précipitation en raison de notre effectif réduit..L' action ferme du DCF doit s' inscrire dans la durée. 
Un test de 15 minutes ne pouvant se comparer à la durée de testage des chiens d’Aveugles, chez lesquels les rangs s’éclaircissent au fil des mois, il est bien sûr possible que très occasionnellement un chien dont le TAN a été validé, manifeste en exposition un comportement défectueux.Il faut aussi considérer que l'ambiance des expositions où la laisse est souvent tendue, diffère nettement des conditions du TAN beaucoup plus proches de la vie courante. 
Comme le soulignait récemment C. Karcher qui me faisait part de la bonne évolution de notre race en matière de caractère : « c’est l’orientation globale de la race qui compte même si quelques individus passent à travers les mailles. ». 
Le TAN évoluera donc régulièrement en fonction de notre expérience et deviendra plus sélectif. 

TAN et grille de cotation 
La grille de cotation prend en compte le TAN très tôt dès le niveau 2 (échelle de 1 à 4). 

Age requis pour le TAN 
Au minimum 18 mois. 

Déroulement du TAN: 
Le TAN comporte 6 exercices abordés dans un esprit ludique 
- Manipulations (sociabilité) 
-Test visuel ( parcours insolite) 
-Test auditif ( bruit surprenant)_ 
-Test d'équilibre émotionnel en l'absence du maître 
-Test de sociabilité à l'égard de congénères. 
-Test d'obéissance minimale ( rappel, marche en laisse, position assise) 



Santé:

L'exercice est indispensable au Dalmatien

Un esprit sain dans un corps sain


Pour le Dalmatien l'exercice est un besoin physiologique, 
tant sur le plan physique que psychique. 
L'exercice d'aujourd'hui prépare la vieillesse de demain. 
Lors du placement d'un chiot, 
il est indispensable de s'enquérir 
de la volonté des adoptants d'assurer 
l'exercice nécessaire au Dalmatien. 



Quelle que soit la race, l'exercice constitue, avec une alimentation de qualité, les piliers de la bonne santé. 
Pour le Dalmatien, c'est le premier volet du tryptique : exercice – autorité – présence suffisante – qui conditionne son épanouissement au sein de la famille, garant de la réputation de notre race.

Exercice et équilibre psychologique

Au cours des siècles derniers a été cultivée chez le Dalmatien l'aptitude à la course de fond
Le Dalmatien a ainsi acquis, certes une morphologie d'athlète - épaule longue et oblique, poitrine profonde, dos puissant, angulation des rayons osseux du bassin et des membres postérieurs favorable à une excellente propulsion - mais aussi un besoin d'activité intense en plein air lié à sa vigueur. 
Pour peu qu'il dispose quotidiennement d'un certain exercice en liberté, le Dalmatien se montre calme à la maison. 

L'exercice est indispensable au Dalmatien
Condamné à un tour de pâté de maisons, n'ayant pu dépenser l'énergie qui est en lui , il risque fort de voir sa vivacité se transformer en brutalité. C'est d'ailleurs une cause de replacement de Dalmatiens adultes. 

Par ailleurs, sans sorties régulières en libertéla socialisation acquise durant l'enfance ne peut se confirmer ni se développer comme l'exige notre monde moderne confrontant nos chiens chaque jour à des situations ou des rencontres « surprenantes » auxquelles il faut réagir avec calme. 

Le jardin est-il suffisant pour assurer l'exercice nécessaire au Dalmatien ? 

Cela se discute ; il est certainement préférable qu'un Dalmatien dispose d'un jardin mais si celui-ci est de petite taille, il constitue plus une occupation qu'une véritable source d'exercice. 
Dans ce cas là, attention à ce que la seule occupation ne devienne pas une défense excessive du territoire à l'égard des congénères passant le long des clôtures ,ce qui risque progressivement de nuire à l'harmonie des contacts sociaux lors des promenades. 
Par ailleurs, le jardin ne dispense pas de sorties quotidiennes en extérieur car chacun sait que les Dalmatiens souhaitent rarement rester dehors quand les Maîtres sont à la maison, notamment par mauvais temps. 


Exercice et santé physique

La régularité de l'exercice est essentielle 
La sédentarité durant la semaine ne peut nullement être compensée par une sortie au cours du week-end. A noter qu' un exercice soutenu pour un organisme qui n'y est pas préparé est néfaste, voire potentiellement dangereux lors d'affection sous-jacente. 

Les vertus de l'exercice pour l'organisme : 
La sédentarité conduit à l'excès de poids, les aliments « allégés « ne parvenant pas à faire des miracles. 
La surcharge pondérale, à partir de l'âge de 7 ans, favorise les maladies cardiaques, 
les atteintes ligamentaires ou ostéoarticulaires. 

Le coeur est un muscle qui perd ses capacités d'adaptation faute d'exercice, au fil des années. 

Les ligaments sont soumis à des forces excessives lorsque les muscles manquent d'élasticité. 
Ceci conduit à des entorses, voire des ruptures de ligaments (le ligament croisé du genou en est l'exemple le plus courant) ou au tiraillement des point d'insertion sur les articulations, à l'origine d'exostoses (bourgeonnement de l'os) progressivement invalidantes. 
Les cartilages articulaires, sollicités en force par des muscles insuffisamment développés, subissent des micro traumatismes répétés générateurs d'arthrose. 

La surcharge pondérale fait aussi, chez des individus predisposés, le lit du diabète ou de maladies dégénératives notamment hépatiques.

L'exercice chez le chiot

Jusqu'à l'âge de 6 mois, le chiot ne doit jamais être soumis à un exercice excessif. 
Les promenades doivent se dérouler à son rythme et doivent cesser avant qu'il donne l'impression de traîner. A cet âge, le jogging est tout à fait contre-indiqué. 

Les jeux à la balle doivent rester exceptionnels car ils soumettent les articulations à des forces excessives fragilisant les cartilages.

L'exercice chez l'adulte

L'exercice est indispensable au Dalmatien
La musculation du dos conditionne certes la qualité des allures du Dalmatien mais aussi la préservation d'une bonne mobilité au moment de la vieillesse. 

La marche en laisse, durant laquelle le chien relève son encolure, creusant ainsi le dos, ne permet absolument pas d'entretenir la musculature du dos. 
Ce n'est qu'en liberté, lors des promenades dans des espaces verts, riches en odeurs, provoquant une attitude de quête, le nez au sol, que le Dalmatien, en engageant les membres postérieurs sous son corps, tendant son dos comme un arc, parviendra àmuscler son dos. 

Lors du placement d'un chiot, il est indispensable de s'enquérir de la réelle volonté des adoptants d'assurer l'exercice quotidien nécessaire au Dalmatien. 




Alimentation: 



Attention aux protéines




Attention aux protéines
«Mon dalmatien a eu du sang dans l'urine» ... Voilà une réflexion qu'il m'est donné d'entendre trop souvent. 
J'ai aussi en mémoire les commentaires du juge Bob Grégory de la Nationale d'Elevage de Nantes qui mentionne plu¬sieurs chiens atteints de dermatite ("Dally Rash"). 
Cela m'engage à revenir sur la question qui a déjà été évoquée dans les articles intitulés «excrétion de l'acide urique chez le dalmatien» et «le dalmatien du point de vue dermatologique». 

Trop de protéines, ou des protéines de mauvaise qualité peuvent en effet favoriser chez le dalmatien, du fait de son métabolisme de l'acide urique, la formation de calculs urinaires et du fait de son «fond de robe» blanc, la survenue de dermatites.
 



Vous avez dit équilibre ?

Bien sûr les aliments industriels sont globalement «équilibrés», mais cela ne justifie pas d'utiliser le premier produit venu. L'émission de selles volumineuses, mal formées, nauséabondes ou de gaz en abondance, témoigne de fermentations intestinales anormales. Ces manifestations sont à rapporter à des aliments peut-être équilibrés, mais dont les matières premières, notamment les protéines (les amidons aussi), sont de mauvaise qualité ou ont été dégradées par un traitement thermique mal conduit. 

Pour le dalmatien il faut des protéines de qualité et en quantité mesurée. 
Si ces conditions ne sont pas respectées, voici la réaction pathologique susceptible de s'installer : (cliqez ICI) 

Qualité des protéines : notion de valeur biologique

Attention aux protéines
• Les protéines, lors de la digestion, sont fragmentées en sous-unités : les Acides Aminés(AA). 
Un certain nombre d'entre eux, dits «Acides Aminés Indispensables», ont une importance biologique considérable car l'organisme ne peut en assurer la fabrication. 
• La valeur biologique d'une protéine est déterminée par sa richesse en «AA indispensables» 
* Les protéines de l'œuf entier servent d'étalon en matière de valeur biologique (96/l00). 
* Ainsi la viande de bœuf a une valeur biologique de 76/100. 

Alimentation ménagère 

Prévention des calculs urinaires 
• Abats interdits - Levures de bière à éviter 
• Préférer la viande de vache (mentionné sur l'étiquette) aux viandes jeunes (mentionné «jeune bovin» sur l' étiquette) et viandes blanches plus riches en nucléoprotéines. 
A noter que l'encéphalopathie spongiforme (vache folle), si elle a été décrite chez le chat, ne l'a jamais été chez le chien, qui lui est résistant. 

Prévention des dermatites 
• Proscrire les viandes de bœuf de dernier choix, dites « pour animaux », très riches en tissu 
conjonctif et tendineux dont la protéine est le collagène, de valeur biologique pratiquement nulle, qui génère des amines sensibilisantes pour la peau. 
• Choisir une viande bien rouge dont la tranche de section ne laisse pas apparaître la trame conjonctive blanchâtre (éviter les viandes nerveuses). A noter que la valeur biologique d'une telle viande vaut bien celle d'une viande blanche (à reconsidérer pour les animaux présentant une allergie alimentaire). 

Aliments industriels 

Sur les étiquettes des aliments industriels figure le taux de protéines brutes. 
Il est donc fait mention uniquement de la quantité, ce qui ne préjuge absolument pas de la qualité des protéines utilisées. Les protéines de bonne valeur biologique sont chères; un aliment complet trop bon marché ne peut être préparé à base de protéines nobles. Il est donc nécessaire pour le Dalmatien de choisir un aliment dit « premium », c'est-à-dire de qualité supérieure. 

Quantité des protéines

Attention aux protéines
NB : Un apport de protéines en quantité réduite ne peut absolument pas être nuisible pour la santé, et notamment provoquer de fonte musculaire, si les protéines sont de qualité. 

Alimentation ménagère 

8 à 10 g par kilo de poids vif (soit 250 g pour un dalmatien de poids moyen). 
Cette faible quantité de viande tient compte de l'apport de protéines lié à l'adjonction de fromage nécessaire pour l'équilibre de la ration en matière de calcium, phosphore, vitamines A, D, E. 

Aliments industriels 

Taux de protéines par rapport à la Matière Sèche (%/MS) 
Les boîtes ont un taux d'humidité de 72% en moyenne et les croquettes de 7,5%. Pour comparer le taux de protéines d'un ali¬ment en boîte à celui de croquettes, il faut donc se référer au pourcentage de protéines par rapport à la Matière Sèche (MS).

Attention aux protéines

Attention aux protéines
Choix du taux de protéines par rapport à la matière sèche. 


Prévention des calculs urinaires 
Il faut rechercher un taux de protéines inférieur ou égal à 20% par rapport à la M.S. Le taux de protéines des aliments classiques est, en général, de 25%. 
Il faudra donc porter son choix sur des varié¬tés «light» (20 à 22%), Sénior (15 à 16%) ou certains aliments dits «hypoallergéniques» (17%). Il sera possible de rajouter des matiè¬es grasses pour un chien très actif

Il est à noter que le taux de protéines dans la gamme Junior est de 26 à 30%. Il semble donc nécessaire de passer à la variété adulte assez précocement (à mon sens, aux alentours de 8 / 1 0 mois, dès que le chien a atteint à peu près son format définitif). 

Prévention des dermatites 
Comme l'a précisé le Dr PRELAUD, dermatologue (bulletin avril 2001), en cas de dermatite légère, choisir un aliment à 17% à peu près de protéines par rapport à la MS. 
Lorsque la dermatite est plus marquée, il faut se reporter sur un aliment contenant à peu près 14% de protéines par rapport à la MS. 
Si la dermatite n'est pas contrôlée par le choix d'un aliment à taux de protéines réduit, il est probable que, les autres causes de la dermatite, notamment parasitaires, microbiennes ou fongiques ayant été éliminées, il s'agisse d'une allergie. 

Cette allergie est dite «ATOPIE» (a : privatif - topos : lieu), car face à un allergène, l'organisme fabrique des anticorps circulant dans le sang (Immunoglobuline E), responsable de lésions cutanées souvent généralisées. 

L'allergie peut aussi être liée à un allergène alimentaire. 

Pour éliminer l'allergène alimentaire présumé responsable, est utilisé pendant deux mois minimum un régime d'éviction comportant des matière premières, notamment protéiques, que le chien n'a, si possible, jamais consommées. 
Depuis plusieurs semaines, existent sur le marché des aliments diététiques dont les protéines sont hydrolysées (fragmentées par voie enzymatique). Seules les protéines de grande taille étant allergéniques, l'apport de protéines de petite taille, fruit de l'hydrolyse, supprime le caractère allergénique de l'aliment. C'est une méthode élégante mais moins spécifique, et malheureusement coûteuse. 
Nos dalmatiens bénéficient d'une santé exceptionnelle, sachons la préserver en les nourrissant bien. 

Me faisant l'avocat du diable, je remarquerai qu'il revient nettement moins cher d'acheter un aliment de qualité que d'avoir recours à son vétérinaire. 


Le dalmatien âgé:

L'exercice chez le Dalmatien âgé




Le lieu de l'exercice doit être suffisamment stimulant car on s'adresse à un individu dont les centres d'intérêt s'émoussent plus ou moins. 
Rien de mieux que les odeurs d'humus, d'oiseaux, pour retrouver l'allant d'autrefois... 
La régularité des sorties et leur nombre sont essentiels pour éviter d'une part des phases de sommeil trop prolongées à l'origine d'ankylose, d'autre part une rétention urinaire ou fécale néfaste, facteur pour le moins d'inconfort voire de malpropreté. 
Les promenades doivent être écourtées : le chien ne doit jamais revenir fatigué, il doit toujours rester devant son Maître. Le jogging ou les promenades à bicyclette n'ont, c'est évident, plus leur place. Cela va sans dire mais va mieux en le disant car il m'arrive très souvent de m'apitoyer devant des chiens âgés suivant péniblement leur Maître avec une expression de souffrance physique manifeste. 
Tout refroidissement est à éviter 
Par temps froid, l'immobilité est à proscrire. Par contre, un Dalmatien en action même âgé, ne souffre absolument pas du froid. 
Un manteau peut être utile lorsqu'on ressent soi-même une impression de froid pénétrant alors qu'on est correctement couvert. 
Lorsqu'il pleut, le chien âgé doit être séché avec soin tout particulièrement au niveau du dos et ce, jusqu’à la queue car le Dalmatien est ,au fil des années, candidat à la spondylarthrose c'est à dire à l'arthrose de la colonne vertébrale. 

Gardons présent à l'esprit que l'exercice d'aujourd'hui prépare la vieillesse de demain. 

Ainsi un Dalmatien de 10 ans dont le régime d'exercice est bien conduit 
« porte encore beau » ! 
La classe « vétérans » de la Fête du Dalmatien doit être développée pour accueillir de nombreux sujets de plus de 10 ans. 
Le but, à mon sens, est de juger les candidats, plus sur la préservation du capital physique traduite par l'aisance et la régularité des allures, que sur la beauté ; c'est un moyen de motiver bien des Maîtres qui trouveraient là l'occasion de se réunir dans un esprit convivial moins formel que celui des expositions de beauté qui ne concernent finalement qu'une minorité de Dalmatiens. 
Ce n'est qu'en réunissant tous les Dalmatiens et pas seulement les chiens d'exposition, que le Club finalisera ses buts et trouvera une stabilité porteuse d'avenir ! 



Le trot:


Atelier des meilleures allures

Le trot, 'aptitude naturelle' du Dalmatien




Atelier des meilleures allures
L’Aptitude naturelle du Dalmatien est la course de fond ]bà laquelle sa morphologie, sa musculature développée, comparables à celles du cheval, le prédisposent. 

Si la Grande-Bretagne, du fait de sa culture équestre, est susceptible de valoriser l’endurance du Dalmatien en l’associant à des épreuves équestres, en ce qui nous concerne, la mise en valeur de l’amplitude et de la puissance du trot - permettant seules une capacité à trotter sur de longues étapes sans fatigue - nous semble susceptible d’atteindre cet objectif . 
En effet, en exposition la taille des rings et le temps imparti permettent trop rarement la mise en valeur du trot de nos Dalmatiens. 

L’Atelier des Meilleures Allures a aussi pour objectif d’intéresser les visiteurs grâce à la présentation commentée en direct . Un accompagnement musical est prévu pour mettre en valeur l’allongement du trot. 
L’esprit de cet Atelier est de ne pas soumettre le Dalmatien à des exercices contraignants ou tendant à le mécaniser mais en revanche de lui permettre de partager avec ses Maîtres les joies de l’exercice en extérieur

Rappel du standard

I Allures

« Les allures doivent être très dégagées, le mouvement puissant, rythmique, avec de longues enjambées. Les membres se déplacent dans des plans parallèles, les membres postérieurs dans la même piste que les antérieurs ». 
« Défauts : pas court (NDLR = foulée courte), membres qui fauchent ». 

Comme le souligne l’e Wafdal (World Association for Dalmatians), les taches du Dalmatien ne doivent en aucun cas prendre le pas sur la construction et le mouvement, ce que Marie-Claude RICOU, Secrétaire du DCF, exprime de façon imagée par « il ne faut pas juger le Dalmatien sur son pyjama ». 

II Construction

  • « Poitrine haute et ample, les côtes bien cintrées. (Wafdal : longue et descendue jusqu’aux coudes) ».

  • « Ligne du dessus
. Le garrot (1) est bien dessiné (wafdal : corollaire d’une épaule longue et oblique
. Le dos est puissant et droit (wafdal : la jonction dos-reins (2) doit être visible). 
. Le rein est bien musclé et légèrement « harpé » (Wafdal : rein non convexe, (3) croupe très légèrement inclinée, (4) c’est-à-dire pas trop angulée) ». 




Atelier des meilleures allures
  • « Membres antérieurs
. Les épaules sont modérément obliques, nettes et musclées 
. Les coudes sont bien au corps 
. Les membres antérieurs sont parfaitement droits, forts, d’ossature solide (Wafdal : Le bras ne doit pas être trop vertical de profil).(5
. Le poignet doit être élastique » (6


Atelier des meilleures allures







Jarrets
Aplombs
Aplombs
au trot
corrects à
Bons
Mauvais
l'arrêt
 
(jarrets serrés)

  • « Membres postérieurs
. Les muscles sont fortement développés et nettement dessinés 
. Le grasset est bien angulé 
. Les jarrets le sont légèrement 
. Vus de derrière, les postérieurs sont parallèles » 
(NB : Lors de l’allongement du trot les membres 
postérieurs perdent quelque peu leur parallélisme pour 
se rapprocher du plan médian). 

  • « Pieds
. Ronds, avec des doigts bien cambrés, ils sont dits « pieds de chat », contrairement aux pieds plats dits « pieds de lièvre » 

Retenons de l’énoncé du standard que de bonnes allures (il s’agit surtout du trot… sans oublier le pas !) dépendent de 3 facteurs : 

1- Bonnes angulations 
2- Aplombs corrects 
3- Musculature développée
 

Les quatre critères du bon trot

1) Amplitude

L’amplitude dépend d’abord d’une bonne extension des membres antérieurs cherchant le terrain loin devant, (favorisée par une bonne angulation de l’épaule). Elle dépend également de l’engagement des postérieurs (favorisé par une bonne angulation du genou et du jarret) ; l’engagement des postérieurs venant sous la masse assure la tension du dos - caractérisée par une légère voussure de ce dernier - et ce, d’autant mieux que le sujet est doté d’une bonne ligne de dessus ( schema n°1 de 1 à 4) 




Voilà, c'est tout pour l'instant !!! 

 EN CONSTRUCTION!!!!


Bisous !!!


Si vous aimez la nature allez sur : http://moncarnetnature.over-blog.com

Il y a 5 ans et 10 mois

Le groupe accueille un nouveau membre : Lifon193.

Il y a 6 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : clara30240.

Il y a 6 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : sarahlol9.

Il y a 6 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : mareva21.

Il y a 6 ans et 10 mois

Bonjour c'est moi qui est mis l'image oui c'est nintendogs+cats

Il y a 6 ans et 10 mois

Oki, je me disais bien aussi^^

Il y a 6 ans et 10 mois

Le groupe accueille un nouveau membre : priss77.

Il y a 6 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : camelia.com.

Il y a 6 ans et 10 mois

Dis, l'image c'est un truc de nintendogs,non ?

Il y a 6 ans et 10 mois

Quelle image ? ;)

Il y a 6 ans et 10 mois

L'avatar du groupe.

Il y a 6 ans et 10 mois

Ah ça je sais pas dsl

Il y a 6 ans et 10 mois

Si, je sais, j'ai le jeu, sa se voit!

Il y a 6 ans et 10 mois

40 membres !!!!!!!!

Il y a 6 ans et 10 mois

**Julie**

1 membres

Voir la suite