MEMBRES DANS LE GROUPE
MESSAGES SUR LE MUR

                                                                                                         Légende des animaux  

                                                                                    ( Bienvenue dans le groupe )



                              Il existe différentes légendes qui diffèrent un peu selon les sources et les lieu d'origine. 


  La légende du Loup
      Gray wolf-Animal World Series Wallpaper

  D'après une légende amérindienne, la vision d'un loup blanc en rêve ou dans la réalité, 
      signifie que l'animal a été envoyé comme ange gardien pour protéger celui qui l'a vu .

 L'histoire du loup blanc et du loup noir.
    
     C'est l'histoire d'un enfant qui, comme tous les enfants, joue, rêve et se pose beaucoup de questions .
     Un jour, il va voir son grand-père considéré comme le vieux sage du village.
     Ils lui demande ( Dis-moi, Grand père, qu'est-ce qu'un homme ? )
     Alors son grand-père, avec ses mots, l'emmène en voyage .
     Il lui parle des immensités des steppes, des loups qu'on y trouve.
     Ils lui raconte le loup noir, sombre, envieux, hargneux et menaçant, qui hurle la nuit, se cache, 
     se bat avec les uns et dévore les autres, terrifie, domine par la peur et tue.
     Il lui raconte aussi le loup blanc, accueillant, lumineux, solidaire et rieur, qui joue dans la neige, se monte au soleil,
     protège les siens et soutient les autres, attentif, généreux et confiant.
     Puis il lui dit: ( Tu vois, l'homme a ces deux loups en lui, 
     chacun de nous abrite en lui un loup noir et un loup blanc qui ne cessent de s'affronter. )
     L'enfant réfléchit et lui demande: Et c'est lequel qui gagne ? 
     Alors, le vieux lui répond doucement: Celui qui gagne, c'est celui que tu nourris . 


  La légende du panda
    Title:Panda-Cute animals wallpaper Views:4936

  Une légende chinoise populaire raconte qu'autrefois, les pandas étaient complètement blancs, mais, qu'un jours,
      quand la plus jeune de quatre soeurs mourut, les autres trempèrent les mains dans de la cendre en signe de deuil.
      En pleurant, ils se frottèrent les yeux pour essuyer leurs larmes, se consolèrent en entourant leurs bras autour d'eux
      et se bouchèrent les oreilles pour ne pas entendre les pleurs .
      La légende veut que ces taches de cendre soient restées sur leur fourrure .

  Au Tibet, la légende raconte que ce serait une bergère qui aurait sauvé d'un léopard un bébé panda 
      qui se promenait avec sa mère .
      La bergère qui s'interposa pour défendre le jeune panda mourut, et tous les pandas, émus par son courage, 
      pleurèrent avec de la cendre dans les mains . 



  La légende du Tigre 
    tiger-Cute animals wallpaper

  La légende du Tigre en chine. Objet d'un véritable culte, son effigie est indissociable des dieux.
      Elle orne les murs et objets des civilisations asiatiques de la vallée de l'indus aux chambres funéraires royales de chine .
      Les chinois dessinent la silhouette du fauve sur les portes des maisons, pour se préserver des esprits maléfiques . 



  La légende du Tigre blanc
     Title:White Tiger-Animal Photo Wallpaper Views:915
      Durant la dynastie des han, les gens pensaient que le tigre était le roi des animaux.
      La légende racontait que lorsque le tigre atteignait 500 ans, sa queue devenait blanche.
      Le tigre devenait en quelque sorte une créature mythologique.
      On disait que le tigre blanc n'apparaîtrait que quand l'empereur règnerait avec une vertu absolue
      ou s'il y avait la paix partout dans le monde.
      La couleur blanche des 5 éléments chinois représente aussi l'ouest, 
      et c'est ainsi que le tigre blanc est devenu le gardien mythologique de l'ouest.



 La légende du Lion  
    Title:lion tree tenderness predator-Animal Widescreen Wallpaper Views:2324
     Le lion est bien sûr le symbole, dans beaucoup de cultures, de la vaillance, du courage...
     Le Lion est déjà présent dans les peintures rupestres de nos ancêtres. 

  LE LION DU VILLAGE
     Il existe plusieurs légendes expliquant l'origine de la danse du lion.
     Chacune de ces légendes provient de régions différentes de la chine.
     Cette légende parle d'un village envahi par les rats.
     Un jour, un lion est apparu dans ce village et dévora tous les rats.
     Mais une fois les rats partis, il s'en pris aux villageois.
     Un moine bouddhiste qui se trouvait dans le village réussi à apprivoiser le lion et à lui enseigner les pensées du bouddhisme.
     Le lion devient alors le protecteur du village.

     Une variante de cette légende explique que pour éloigner le lion du village, les villageois se sont déguisés en un autre Lion
     et ont utilisé le bruit de pétards et d'instruments pour effrayer le Lion.

  Une légende plus réaliste explique que l'Empereur de la dynastie Tang fit un rêve ou il vit une bête étrange.
      A son réveil, il ordonna à ses hommes de reconstruire l'animal de ses rêves.
      Une autre version raconte que l'Empereur fit construire un Lion 
      après avoir vu un Lion pour la première fois rapporté par un ambassadeur.
      C'est ainsi que serait naît la danse du Lion.




  La légende du Lion blanc
    
      Une légende Africaine prétend que le fait de croiser un Lion blanc porte bonheur.
      Selon la légende de Shangaan, les lions blancs sont les messagers des dieux.




  La légende de la chouette
      
      Dans les civilisation antiques, comme l'Egypte, la chouette représentait la lettre "m" .

  Au Moyen Age elle était associée aux sorcières et autre mauvais esprits .
      D'autres la considéraient comme le symbole de la misère et de la mort .

      Dans la mythologie grecque, la chouette était l'animal sacré de la déesse Athéna et elle symbolisait la sagesse et l'intelligence.

  Légende et superstitions:
      Son cri à la pleine lune annonce l'agonie d'un malade.
      Qui regarde dans le nid de la chouette devient morose et malheureux à vie.
      Au Pays de Galles, le hululement de la chouette annonce, qu'une jeune fille vient de perdre sa virginité.
      En France le hululement d'une chouette annonce, à une femme enceinte, la naissance d'une fille.




  L'histoire légendaire du koala
  
      
      On dit qu'une tribu recueillit un enfant à la mort de ses parents...
      Hélas, on ne fut pas très gentil avec lui et plus que tout, on l'assoiffait régulièrement ne lui donnant rien à boire,
      l'obligeant ainsi à mastiquer des feuilles d'eucalyptus .
      Un jour que les gens étaient partis à la chasse, l'enfant s'empara des récipients contenant l'eau 
      et s'y abreuva abondamment puis il les emporta dans un eucalyptus.
      Tandis qu'il entonnait un chant magique, l'arbre grandit à perte de vue et l'enfant y grimpa pour se mettre à l'abri.
      A peine revenus de la chasse, les gens s'aperçurent de ce qui s'était produit et prièrent l'enfant de leur rendre leurs récipients.
      S'il refusa tout d'abord, la promesse qu'ils lui firent de le traiter désormais plus gentiment finit par le convaincre.
      C'est pourquoi il descendit bientôt et les rejoignit.
      Mais lorsqu'il fut à leur portée, rompant leur promesse, les gens de la tribu le frappèrent de tous côtés.
      C'est alors qu'une chose extraordinaire se produisit car, sous leurs coups, l'enfant se transforma.
      Il se tassa, se couvrit de poils et tel un koala gagna en toute hâte l'eucalyptus dans lequel il prit la fuite pour ne plus jamais revenir.
      Depuis, les aborigènes respectent et craignent le koala.
      Quand ils le chassent et le tuent, ils n'ont pas le droit de lui casser les os ni d'utiliser sa peau pour faire des vêtements
      ou des ustensiles, sous peine de voir toute l'eau de leur territoire disparue.


  La légende du renard
         
  Légende et superstition :
      Les Gallois croient que voir un renard solitaire est signe de chance, mais il n'y a rien de bon à espérer si une bande de renard croisent votre chemin.
      Des renards qui courent près d'une maison indiquent qu'un désastre, voire une mort, suivra leur passage.

  Légende Chinoise: La légende demon renard
      L'origine des renards tout comme les démons et les esprits joue un rôle clef dans nombre de légendes chinoises.
      Un des contes le plus célèbre de la mythologie chinoise est le "Liao Zhai" qui décrit le renard tel un animal empli de sagesse,
      tout comme d'autres légendes, en effet, après une longue méditation dans des cavernes de montagnes durant des siècles,
      il en acquit des pouvoirs magiques incommensurables.

      L'esprit du renard prenait souvent la forme d'une jeune belle femme provocatrice.
      Ces esprits étaient le plus souvent maléfiques, et ils avaient pour objectif de séduire les hommes afin de leur accaparer leur énergie 
      yang et ainsi conserver leur immortalité.
      En raison de ces légendes sur les démons renard, 
      les femmes qui ont une liaison avec les hommes mariés se référent souvent aux esprits de renard ou "Hu Li Jing".

      Bien que la plupart des légendes condamnent l'esprit du renard comme étant un démon maléfique,
      plusieurs histoires l'ont mis dans une position plus clémente, dont leur seul désir est de chercher un compagnon 
      afin de partager avec lui les bonheurs de la vie humaine, mais ils rencontraient une fin tragique si leurs véritables identités étaient découvertes.




  La légende du dauphin
      
      La légende du dauphin rapportée par pline au premier siècle après J.C:
      Un joueur de cithare, voyageant en bateau avait maille à partir avec les matelots qui voulaient le tuer en pleine mer.
      Le musicien obtint de jouer une dernière fois et sauta par-dessus bord.
      Des dauphins, attirés par sa musique, le sauvèrent en le transportant jusqu'à la côte. 

      Les dauphins figurent dans l'imaginaire de tous les peuples du monde, symboles d'amitié et de fidélité.






  Les différentes légendes sur les orques
      
      Ce cétacé peut être appelé Orque ( nom féminin ), Orca ( nom Latin ), épaulard, ou baleine tueuse .
 
      Chez les amérindiens Nootka une légende prétendent que le premier orque était un loup blanc aux pouvoirs surnaturels 
      qui a pénétré dans la mer et s'est transformée en une orque .
      Notre mère la terre a peinte les marques blanches sur l'orque comme un rappel qu'il était un membre de la famille de loups.
      En effet, tant que l'orque et le loup partagent les mêmes caractéristiques, ils ont les même coloris,
      ils sont tous les deux en famille et chassent en groupe.
      Il y a aussi des légendes qui décrivent l'orque étant capable de ce transformer en loup.




  La légende de l'éléphant 
  Dans la mythologie de l'hindouisme, l'éléphant est la monture d'indra et il est l'emblème de la sagesse et de la vertu forte.
      Ganesa (Ganesha), dieu de l'armée, du succès et toute sagesse, en général, est représenté avec une tête d'éléphants.
      On sait les hommages qu'aujourd'hui encore les Hindous rendent à certains éléphants que des signes particuliers 
      de leur peau ou leurs défenses désignent comme sacrés.
      On pense que dans ces éléphants a passé l'âme de quelque grand prince trépassé.

      Selon Aristote, l'éléphant était conscré au soleil, et regardé comme celui qui vivait le plus longtemps.
      A cause de cette longévité, il désigne l'éternité sur quelque médailles des empereurs romains Philippe, Dioclétien et Maximien.

  En Thaïlande, la variété blanche, résultat d'un albinisme assez rare, était considérée comme sacrée; 
       un de ces éléphants était attaché au temple principal, où on le nourrissait sans exiger de lui aucun travail.
       La rareté des éléphants blanc les faisait regarder comme renfermant l'âme d'un grand roi.


  L'HISTOIRE DE LA JEUNE FILLE DE L'ELEPHANT BLANC
        
      C'est l'histoire d'une jeune fille nommée Néang , elle avait 18 ans et était orpheline.
      Elle vivait avec sa grand mère qui était veuve.
      Néang  et ses compagnes avaient apportés chacune un tube de bambou rempli d'eau, 
      car dans la forêt qui couvrait la montagne, toutes les sources était taries.
      Lorsque le groupe de femme atteignit la montagne, le ciel devient noir et le vent se mit à souffler en tempête. 
      Le tonnerre grondait et la pluie semblait imminente.

      Néang  dit : -Voici la pluie qui vient, a quoi bon garder cette eau dans nos bambous, elle est fétide !
      Jetons là et remplissons nos tubes de belle eau claire !
      Neang vida sur le sol son tube de bambou.
      Le ciel s'éclaircit aussitôt, le soleil brilla plus fort qu'auparavant et il ne tomba plus une seul goutte de pluie .
      Les autres femme avaient conservé l'eau et buvaient en petite quantité.
      Néang, travaillant sous la chaleur, était assoiffée, elle  demanda de l'eau à ses compagnes mais aucune n'accepta de lui en donner.
      Elle abandonne la recherche de patates, puis alla a la recherche d'une source d'eau dans les montagnes.

      En  ces temps-là, vivait un éléphant blanc, armé de défenses bleues, il était le roi de tous les éléphants.
      Ce royal animal se promener dans la forêt de Tbèng, il se soulager d'un besoin pressant dans un trou creusé dans la pierre et le rempli complètement.
      Néang suivit les empreintes laissées par les pas des éléphants, 
      pensant que ces animaux avaient sans doute découvert une source qui n'était pas asséchée.
      Après avoir marché assez longtemps, elle aperçut le trou creusé dans la pierre rempli de ce qu'elle cru être de l'eau,
      elle se mit à genou et but avidement sans reprendre son  souffle jusqu'à ce qu'elle fut  désaltérée .
      Ce fut que quand elle respira qu'elle sentit la forte odeur du liquide et comprit ce ce qu'elle venait de boire.
      Elle retourne auprès de ses compagnes poursuivre la recherche des patates jusqu'au soir.

      Quelque mois après le ventre de Neang s'arrondissait de plus en plus.
      Elle demande à sa grand mère : -Comment se fait il que mon ventre grossisse et que je sente quelque chose qui bouge ?
     -Vient ici, ma petite fille que je t'examine, dit la grand mère.
      Néang s'étendit auprès de sa grand mère qui palpa et reconnu que sa petite fille portait un enfant.
     -Ma petite fille, tu as donc rencontré un homme ?
     -Je n'ai jamais approché un homme, mais je me souvient que lorsque je chercher des patates il y a quelque mois, j'ai souffert de soif.
      J'ai alors trouvé un trou rempli d'eau et j'ai bu le contenue avidement avant de me rendre compte que c'était de l'urine d'éléphant.
     -Comment était les empreintes de l'animal ? -Elles était extrêmement grandes et allongées.
     -S'il en est ainsi, c'étaient les empreintes du roi éléphant blanc.
      Les traces que tu décris ne correspondent pas aux pieds d'un éléphants ordinaire.

      Quelques mois plus tard, Néang mit au monde une fille d'une grande beauté.
      Sa peau était couleur d'or, ses cheveux étaient noirs et elle embaumait comme une fleur de Romchèck.
      Pour cette raison, elle reçut le nom de Néang Lomang-Romchek. 
      ( LOMANG: Pollen, ROMCHECK: Cactus dont la fleur est très odorante ).








Concours de Légende :

Les règles sont simple:
-Une légende maximum; 
-Écrite soit même où trouver sur Internet;
-Pas de langage texto et un français un minimum correct ! 

Inscriptions :

-Cockerstar 


La légende du loup blanc

L'histoire que je vais vous raconter remonte à la nuit des temps.

A cette époque, la terre était recouverte de vastes forêts sans fin, 
certaines étaient inextricables et les voyageurs égarés retrouvaient rarement leur chemin.

En ces temps là, les loups vivaient nombreux, ils formaient des clans très hiérarchisés, 
intelligents, forts et courageux, ils n'avaient d'autres ennemis que les hommes.

Les hommes quant à eux nourrissaient une haine profonde envers les loups 
et lorsqu'ils se trouvaient face à face, il était rare que tous deux survivent à cette rencontre.

A peine l'enfant des hommes marchait, qu'il avait appris à haïr le loup.

Chaque décennie écoulée, les loups, uniquement les chefs de clan 
et quelques élus entreprenaient le grand voyage. 
De toutes les régions du Nord de l'hémisphère, ils convergeaient en un même lieu, 
une vaste clairière au centre d'une forêt profonde et noire, 
quelque part dans un pays que l'on appellera plus tard la France.

Certains venaient de très loin, c'était le grand rassemblement 
au cours duquel les loups mâles et femelles encore solitaires allaient sceller une nouvelle alliance, 
ils venaient là trouver le compagnon d'une vie.

Les chefs partageaient leur savoir et les jeunes bâtissaient leur descendance.

Cette année là, Loup blanc, chef de clan encore solitaire 
venait pour y trouver une compagne, chemin faisant il pensait au lourd secret qui était le sien.

Quelques mois plus tôt, au cours d'une chasse, il avait découvert une jeune femme évanouie dans la neige fraîche. 
Il s'était approché d'elle doucement, avec méfiance comme on lui avait toujours appris, 
de longues minutes s'étaient écoulées ainsi, quand soudainement la jeune femme bougea, 
elle entrouvrit les yeux et loin d'être terrifiée par la vue du loup, elle lui sourit.

Elle tendit une main et caressa la fourrure de l'animal, 
celui-ci accueillit cette marque d'affection d'abord avec surprise puis bientôt avec plaisir. 
Sans savoir qu'il pouvait la comprendre, elle lui expliqua sa peur 
lorsqu'elle s'était vue égarée dans la forêt, en entendant du bruit, 
elle s'était mise à courir sans voir une grosse branche qui barrait le chemin, 
elle avait trébuché lourdement et s'était évanouie.

Tout en lui parlant elle n'avait cessé de le caresser. 
Elle le regarda droit dans les yeux et lui demanda de l'emmener jusqu'au village, 
seule dit-elle, je ne retrouverai jamais ma route.

Il s'exécuta, il la reconduisit jusqu'à l'entrée du village et longtemps il resta là, 
à la regarder partir, même lorsqu'il ne pouvait plus la voir.

De retour dans la tanière du clan, il comprit qu'il ne serait plus jamais le même, 
jamais plus il ne verrait les hommes de la même manière.

Il se prit même à revenir guetter l'entrée du village dans l'espoir de l'apercevoir.

A de nombreux kilomètres de là, une louve et son frère cheminaient au côté d'un chef de clan, 
ils faisaient eux aussi route vers le grand rassemblement.

La louve Calypsone venait y faire alliance, elle l'espérait depuis longtemps mais depuis l'été dernier, 
elle était habitée par la peur, son chemin avait croisé celui d'un gentilhomme blessé, 
au lieu de le dénoncer à la meute comme il se doit, elle l'avait caché, 
recouvert de feuilles et de branchages et l'avait nourri jusqu'à ce qu'il puisse se débrouiller seul.

L'homme n'avait jamais manifesté la moindre crainte face à la louve,
au contraire il aimait à lui parler, à la caresser, 
il lui faisait des confidences comme il l'aurait fait à un des ses semblables. 
Il rêvait d'un monde où les hommes et les loups feraient la paix, un monde où la haine de l'autre n'existerai plus.

Un soir alors que Calypsone venait le retrouver, 
il était parti en laissant sur le sol son écharpe, un peu de son odeur qu'elle prit plaisir à renifler.

Souvent, depuis lors, elle venait s'allonger au pied de l'arbre qui avait été le témoin de leur amitié.

La clairière sacrée était prête, tous les participants s'étaient rassemblés en plusieurs cercles, 
au milieu se trouvaient les solitaires, il était de coutume de s'observer 
et lorsqu'un loup mâle trouvait une louve à sa convenance, 
il s'avançait au milieu du cercle, puis de là en rampant il se dirigeait vers l'élue.

Ce soir sacré, lorsque Calypsone aperçu Loup blanc, 
elle reconnut immédiatement le compagnon qui habitait ses rêves, celui qu'elle avait toujours attendu.

Aussi, bousculant toutes les règles, elle s'avança vers lui, sans crainte, le regardant au fond de ses prunelles dorées.

Loup blanc, comme s'il avait toujours su ce qui allait arriver, 
accepta Calypsone comme compagne sans se formaliser de la façon cavalière 
qu'elle avait utilisée pour arriver à ses fins.

La nuit même leur union fût scellée. Le grand sage donna son accord après avoir vérifié 
qu'ils n'appartenaient pas au même clan et que leurs deux statures s'harmonisaient entre elles.

La louve fit ses adieux au clan qui l'avait vu grandir et se prépara au voyage de retour.

Leur périple fût sans histoire.

Inconsciemment ou pas, Loup blanc construisit leur gîte 
non loin de l'endroit où il avait découvert la jeune femme l'hiver dernier.

Au printemps de l'année qui suivit, Calypsone donna naissance à deux louveteaux, un mâle et une femelle. 
Avant de mettre bât, elle avait avoué à Loup blanc le parjure qu'elle avait fait à sa race 
en cachant et en nourrissant un humain. 
Loup blanc lui avait à son tour confié son secret et depuis lors ils ne formaient plus qu'un.

Une nuit, ils furent réveillés par des cris qui les fit sortir de leur tanière, 
ils aperçurent au loin une fumée épaisse, un incendie embrasait le ciel. 
Les cris durèrent longtemps et au petit jour une odeur âcre parvint jusqu'à eux.

La magie des loups en ces temps là était grande et leur haine des humains encore plus grande, 
plusieurs clans s'étaient unis pour détruire un village qui avait tué plusieurs des leurs. 
Ceux qui n'avaient pas péris dans l'incendie, furent dévorés pas les loups.

Loup blanc rassembla sa compagne et ses petits 
et décida de s'éloigner à tout jamais de ces contrées barbares, 
il voulait un monde différent pour sa descendance.

Au même moment, un homme et une femme, 
seuls survivants du massacre fuyaient eux aussi l'horreur de la nuit.

La légende dit que la route des loups croisa celle des humains

Qu'il reconnu la jeune femme qu'il avait secouru de même 
que Calypsonne reconnu l'homme comme étant celui qu'elle avait caché dans les bois.

On dit aussi qu'ils firent chemin ensemble jusqu'à une grande clairière.

Uniquement avec leur courage, ils bâtirent un monde nouveau 
où tous ceux qui vivaient sans haine furent les bienvenus. Les humains comme les loups...

Loup blanc fût à l'origine d'une nouvelle race de loups, plus proche de l'homme 
et qui bien des années plus tard donnera naissance à cette race de loup civilisé que l'on appellera le Chien .

           Source: Lespasseurs.com

Votes: 

                                                                                         La légende du loup blanc!

          Un jour de neige une jeune fille vient se promener autour du lac gelé, et son collier de perles blanche Tombe sur la glace du lac. 
          Elle se penche pour le ramasser mais soudain la glace céde sous ses pieds, puis elle tombe dans l'eau gelé !
          Soudain, un loup gris plonge dans l'eau puis la ramene sur la terre ferme pour disparaître ensuite dans la neige. 
          Pour remercier le loup gris de l'avoir sauver, la jeune fille dépose le collier de perles blanche a l'endroit où le loup avait laisser une empreinte ....
          Quelques jours après elle revint et le collier avait disparue laissent place a quelque poils blanc et quelques poils gris ...
          Elle retourne chez elle pour déposer les poils dans un bocal, alors a ce moment précis elle vit apparaître devant elle Le Légendaire Loup blanc 
          qui la remercie de lui avoir offert ce présent, car Le loup Noir ,son frère l'avait ensorcelé pour être le Loup légendaire a sa place. 
          Seul un coeur pur et un cadeau pouvais le délivrait! 
          Alors il prit de la neige et sculta un loup qu' il offrit en cadeau a la Jeune fille pour la remercier.
          Et voila comment la légende du loup blanc et né....!!

          Ecris par Solodance


                                                                              Fenrir le loup de la mythologie Scandinave !

         Fenrir était l'enfant de loki et d'Angerboda, en faite il s'agissait d'un monstrueux loup; qu'élevèrent les Ases.
         Une prophétie annonçait que Fenrir allait détruire la terre.
         Plus Fenrir avançait dans l'âge plus il devenait énorme, et de plus en plus agressif envers les dieux.
         Seul Tyr, le pus valeureux des guerriers Ase osait encore l'approcher.
         Pour leur tranquilité les Ases finirent par enchaîner Fenrir, mai comme ce dernier refuser de se laisser faire, les guerriers lui proposèrent un jeu;
         Ce jeu consistait à ce que Fenrir démontre sa force en brisant la chaîne qui le retenait.
         Les Ases avaient pris la peine de prendre le lien le plus solide qu'ils appelaient Loeding, 
         mais hélas Fenrir en vint à bout comme d'une vulgaire ficelle.
         Les Ases firent alors une seconde tentative avec un lien plus résistant que le premier, qu'ils appelaient Dromi,
         mais qui subit le même sort que le tout premier.
         En désespoir ils firent appel à Skinir, le messager de Freyr, au pays des elfes noirs, 
         pour leur demander une chaîne que personne ne serait capable de briser.
         Cette chaîne fut composée de six éléments quasiment introuvable comme le bruit d'un pas de chat, 
         des tendons d'ours, du souffle des poissons, de la barbe de femme, des racines de montagne et pour finir de la salive d'oiseau.
         Le résultat fut incroyable, le résultat en était que le lien ressemblait à un fil de soie souple et fin; il fut nommé Gleipnis.
         Les dieux proposèrent une nouvelle fois à Fenrir de jouer avec eux, 
         mais ce dernier se méfia en voyant la chaîne si fine et d'apparence si peu solide.
         Il fit une demande surprenante celle qu'un dieu introduise sa main dans sa gueule s'il parvint a ce délivrait.
         Tyr accepte le demande de Fenrir.
         Fenrir fut enchaîner, mais ne parvient pas à se délivrer, les dieux refusèrent de le libérer, alors Fenrir sectionne le bras de Tyr.
         Les dieux attachèrent le reste de la chaîne à un énorme rocher, et comme Fenrir mordait tout ce qui osaient s'approcher de lui,
         les dieux lui plantèrent une épée dans la gueule.
         Depuis ce jour Fenrir ne cessa d'hurler et de baver, ce qui donne naissance au fleuve Van ( espoir ).
         Les dieux ne tuèrent pas Fenrir car ils ne voulaient pas que son sang salisse l'Asgard.
         Mais hélas un jours Fenrir parvient à se libérer, il avale le soleil, et livrent un dernier combat contre Odin qu'il tuera.
         Vidar venge alors la mort d'odin en tuant Fenrir d'un coup de botte magique fabriquée depuis la création de la terre.

         Légende de luna7892









Le groupe accueille un nouveau membre : louva2.

Il y a 2 ans et 11 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Aarf.

Il y a 3 ans et 4 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : .

Il y a 3 ans et 5 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Aftokratera.

Il y a 3 ans et 7 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : bbsultant.

Il y a 3 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Dark-River.

Il y a 3 ans et 9 mois

Merci de m'avoir acceptée :)

Il y a 3 ans et 9 mois

bienvenue dans le groupe

Il y a 3 ans et 9 mois

Le groupe accueille un nouveau membre : millibull.

Il y a 3 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : .

Il y a 3 ans et 10 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : .

Il y a 4 ans, 428 h et 16 min
Le groupe accueille un nouveau membre : Chakalia.

Il y a 4 ans, 670 h et 9 min
Voir la suite