MEMBRES DANS LE GROUPE
MESSAGES SUR LE MUR

 

 

 

 

 

 

Les félins ou félidés sont une famille de carnivores féliformes. Parmi leurs traits caractéristiques, figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d'environ trente dents et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard. Les félins sont digitigrades, c'est à dire qu'ils marchent en appuyant sur leurs doigts, la plante du pied ne se pose pas sur le sol. 

 

 

 

 

 

 Le crâne.

 

 

La particularité du crâne des félins par rapport aux autres carnivores est qu'il est plus court et comporte moins de dents. Cette forme augmente considérablement la force de morsure car elle lui permet un mouvement vertical de la mâchoire.   

Les vibrisses (moustaches) sont un élément important pour le sens du toucher. Elles sont implantées à des endroits stratégiques sur la surface crânienne pour une meilleure sensibilité.

 

 

 

Les yeux.

 

 

Les yeux des félins sont positionnés vers l'avant, leur permettant une vision binoculaire. L'angle de vision binoculaire est de 130 degrés pour un champ de vision total de 287 degrés contre 180 degrés chez l'homme. Les pupilles peuvent se contracter, devenant, selon les espèces, petites et rondes ou en forme de fine fente verticale en pleine lumière, grosses et rondes en l'absence de luminosité. 

L'oeil du félin est 6 fois plus sensible dans l'obscurité que l'oeil humain. 

 

 

 

Les oreilles.

 

 

Les oreilles des félins sont très sensibles au bruit. Bon nombre d'entre eux repèrent leur proie à l'ouïe. Les oreilles sont sensibles à la température et sont un lieu de déperdition de chaleur. C'est pourquoi les félins qui vivent dans des milieux froids ont de petites oreilles, comme la panthère des neiges au contraire du chat des sables qui a de larges pavillons pour évacuer la chaleur. 

 

 

 

La dentition.

 

 

Ils possèdent entre 28 et 30 dents. Les 4 canines sont utilisées pour tuer en s'enfonçant dans la gorge d'un animal. Ils maintiennent la pression de la morsure pour l'étouffer. Les 12 incisives servent à arracher les poils ou les plumes ainsi que la viande des os. 

Sur les côtés des mâchoires se trouvent les prémolaires et les molaires. Les dernières prémolaires supérieures et les premières molaires inférieures sont aiguës et tranchantes et faites pour déchiqueter la viande. Ces dents particulières sont appelées les carnassières. 

 

 

La langue.

 

 

La langue des félins est tapissée de papilles cornées orientées vers l'arrière qui permet à l'animal de laper plus facilement l'eau mais également pour faire sa toilette, d'enlever en partie les poils de ses proies et de mieux racler leur chair. Les félidés plient la pointe de la langue vers le bas et vers sa face dorsale pour effleurer le liquide puis la retirent aussitôt, ce qui crée une colonne de liquide. Au moment ou la gravité va faire retomber la colonne, ils referment leur mâchoire et aspirent une partie de cette colonne. 

 

 

Les pattes.

 

 

Les pattes des félins comptent 5 doigts sur les pattes antérieures et 4 sur les pattes postérieures. La plante des pieds est recouverte d'une sorte de semelle qui leur donne une meilleure souplesse et leur permet d'être silencieux en marchant. Les coussinets de ceux qui vivent et se déplacent sur le sol brûlant des déserts sont recouverts de poils. 

 

 

 

Les griffes.

 

 

Les félins, en dehors du guépard, ont des griffes rétractiles. Ce dernier point n'est pas caractéristique des félins puisque d'autres carnivores en possèdent. 

Les griffes sont un élément important du sens du toucher. 

La sortie des griffes dépend de la contraction volontaire des muscles fléchisseurs des doigts. Au repos, de nombreux tendons gardent les griffes à l'intérieur de la gaine protectrice. 

 

 

 Organe de Jacobson.

 

L'organe voméronasal ou organe de Jacobson, situé près du palais, permet de "goûter" certaines odeurs bien spécifiques comme les marques olfactives des autres félins. L'utilisation de cet organe se caractérise par le flehmen, une grimace qui consiste chez les félins à ouvrir la gueule et découvrir les gencives. Il complète efficacement l'odorat.

 

 

Squelette et musculature.

 

Petits et grands félins ont une caractéristique commune : leur squelette flexible, surtout au niveau de la colonne vertébrale, offrant une grande souplesse de mouvement ainsi que les muscles du dos, eux aussi très souples. Les omoplates et les clavicules comportent très peu de ligaments, permettant une grande diversité de mouvements. Les muscles les plus développés sont ceux des pattes arrières, ce qui permet aux félins de faire de grands sauts et courir vite ( jusqu'à 120 km/h).

 

 

Communication.

 

Il existe différents modes de communication chez les félins. En tant que mammifères, ils sont peu bavards mais peuvent communiquer par des vocalises. Tout comme les humains, ils émettent des sons avec leurs cordes vocales pendant l'expiration. La fréquence de ces cris va de 50 à 10 000 hertz et leur répertoire est très varié, allant du chuintement au rugissement.  

 

 

 

 

Merci pour votre visite. 

  

 

 

 

 

 

Sources: Wikipédia et manimalworld. 

 

Le groupe accueille un nouveau membre : louva2.

Il y a 2 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Rosamonde.

Il y a 2 ans et 11 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Miaou-Du-Sushi.

Il y a 3 ans et 4 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : YEMNA.

Il y a 3 ans et 5 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Halloween666.

Il y a 3 ans et 5 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : maman15.

Il y a 3 ans et 5 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : .

Il y a 3 ans et 7 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : millibull.

Il y a 3 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Antei.

Il y a 3 ans et 11 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : Cockerstar.

Il y a 3 ans et 11 mois