Protégons les animaux maltraités !!!

Les animaux maltraités ne devrais pas exister !!!
MEMBRES DANS LE GROUPE
MESSAGES SUR LE MUR

 

Stop à l'abandon des animaux!!!

 Un magnifique texte,

pour vous; ( Merci Marina1997 )

 Avant les vacances!!!

de lovtoutou   Plus on apprend à connaître l’homme,
Plus on apprend à estimer les chiens.

Les chiens n’ont qu’un seul défaut,
Ils croient à certains hommes.

Dans la vie, c’est le plus sûr des amis,
Le premier à vous défende.

Les chiens ne mentent jamais
Quand ils parlent d’amour
.

Tant que l’homme à un chien,
Il a un ami fidèle.

Le chien n’a qu’un but dans la vie,
C’est d’offrir son cœur.

Le chien est le seul être qui t’aime plus
Qu’il ne s’aime lui-même.

Il possède la bonté, la force,

 Le courage, des choses que l'homme peu avoir,

  Mais il possède quelque chose,

   Que l'homme n'a pas toujours,

           La gentilllesse.       

Nous, les amis des chiens, on va leur montrer, à ces petits anges, 

Que parmi tous ces hommes,

Sans pitié pour eux,

Ils existe des personnes,

En qui ils pouront croire,

Et qui leur rendront leur amour.

C'est nous.

 

eloR69

Il faut pas les laisser comme sa.Ils ont le droit à une vie eux aussi.Une vie heureuse comme nous.Je ne voit qu'une seule différence entre entre eux et nous eux nous protége et ne nous abandonne pas alors que nous si.Tous les jours des chiens sont abandonnés  POURQUOI ?!


non a l'abandon
lou loupsC'est pas mignon?! Ne laissait pas détruire sa en tuant des animaux

 

ClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerClicAnimaux.com - Cliquer pour DonnerClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Cliquer c est gratuit et grace a vous des animaux de la spa seront nourrient.

 

                                

                                      histoire de flicka5

Semaine 1:
- Il y a aujourd'hui une semaine que je suis né : quel bonheur d'être arrivé dans ce monde!

Mois 01
- Ma maman s'occupe très bien de moi. C'est une maman exemplaire.

Mois 02:
- Aujourd'hui j'ai été séparé de maman. Elle était très inquiète et m'a dit adieu du regard. En espérant que ma nouvelle "famille humaine" s'occupera aussi bien de moi qu'elle l'a fait.

 
Mois 04:
-  J'ai grandi vite ; tout m'attire et m'intéresse. Il y a plusieurs enfants à la maison, ils sont pour moi comme des "petits frères". Nous sommes très polissons, ils me tirent la queue, et je les mordille pour jouer.


Mois 05:
- Aujourd'hui, ils m'ont disputé. Ma maîtresse m'a grondé parce que j'ai fait "pipi" à l'intérieur de la maison, mais ils ne m'ont jamais dit où je devais le faire. En plus je dors dans la réserve... et je ne me plaignais pas!

Mois 12:
- Aujourd'hui j'ai eu un an. Je suis un chien adulte. Mes maîtres disent que j'ai grandi plus qu'ils ne le pensaient. Qu'est-ce qu'ils doivent être fiers de moi !


Mois 13:
- Aujourd'hui, je me suis senti très mal. Mon "petit frère" m'a pris ma balle. Moi je ne lui prends jamais ses jouets. Alors je lui ai reprise. Mais mes machoires sont devenues fortes et je l'ai blessé sans le vouloir. Après la peur, ils m'ont enchaîné, je ne peux presque plus voir le soleil. Ils disent qu'ils vont me surveiller, que je suis un ingrat. Je ne comprends rien à ce qui se passe.

 Mois 15:
-  Plus rien n'est pareil... je vis sur le balcon. Je me sens très seul, ma famille ne m'aime plus. Ils oublient parfois que j'ai faim et soif. Quand il pleut, je n'ai pas de toit pour m'abriter...

Mois 16:
- Aujourd'hui, ils m'ont fait descendre du balcon. J'étais sûr que ma famille m'avait pardonné et j'étais si content que je sautais de joie. Ma queue bougeait dans tous les sens. En plus, ils m'emmènent avec eux pour une promenade. Nous avons pris la direction de la route et d'un coup, ils se sont arrêtés. Ils ont ouvert la porte et je suis descendu tout content, croyant que nous allions passer la journée à la campagne. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fermé la porte et sont partis. "Ecoutez, attendez !" Vous... vous m'oubliez. J'ai couru derrière la voiture de toutes mes forces. Mon angoisse grandissait quand je me rendais compte que j'allais m'évanouir et qu'ils ne s'arrêtaient pas : ils m'avaient oublié.


Mois 17:
- J'ai essayé en vain de retrouver le chemin pour rentrer à la maison. Je me sens et je suis perdu. Sur mon chemin, il y a des gens de coeur qui me regardent avec tristesse et me donnent un peu à manger. Je les remercie du regard et du fond du coeur. J'aimerais qu'ils m'adoptent et je leur serais loyal comme personne. Mais ils disent juste "pauvre petit chien", il a dû se perdre.


Mois 18:
- L'autre jour, je suis passé devant une école et j'ai vu plein d'enfants et de jeunes comme mes "petits frères". Je me suis approché et un groupe, en riant, m'a lancé une pluie de pierres pour "voir qui visait le mieux". Une des pierres m'a abîmé l'oeil et depuis je ne vois plus de celui-ci.

 Mois 19:
Vous ne le croirez pas, mais les gens avaient plus pitié de moi quand j'étais plus joli. Maintenant je suis très maigre, mon aspect à changé. J'ai perdu mon oeil et les gens me font partir à coups de balai quand j'essaie de me coucher dans un petit coin d'ombre.

Mois 20:
- Je ne peux presque pas bouger. Aujourd'hui, en essayant de traverser la rue où circulent les voitures, je me suis fait renverser. Je pensais être dans un endroit sûr appelé fossé, mais je n'oublierai jamais le regard de satisfaction du conducteur qui a même fait un écart pour essayer de m'écraser. Si au moins il m'avait tué ! Mais il m'a éclaté la hanche. La douleur est terrible, mes pattes arrières ne réagissent plus et je me suis difficilement traîné vers un peu d'herbe au bord de la route.

Mois 21:
- Cela fait 10 jours que je passe sous le soleil, la pluie, sans manger. Je ne peux pas bouger. La douleur est insupportable. Je me sens très mal, je suis dans un lieu humide et on dirait même que mon poil tombe. Des gens passent, ils ne me voient même pas, d'autres disent "ne t'approche pas". Je suis presque inconscient, mais une force étrange m'a fait ouvrir les yeux... la douceur de sa voix m'a fait réagir. Elle disait "Pauvre petit chien, dans quel état ils t'ont laissé"... avec elle il y avait un monsieur en blouse blanche, il m'a touché et a dit "je regrette madame, mais ce chien ne peut plus être soigné, il vaut mieux arrêter ses souffrances" . La gentille dame s'est mise à pleurer et a approuvé.
Comme je le pouvais, j'ai bougé la queue et je l'ai regardée, la remerciant de m'aider à trouver enfin le repos.
Je n'ai senti que la piqûre de la seringue et je me suis endormi pour toujours en me demandant pourquoi j'étais né si personne ne me voulait.
La solution n'est pas de jeter un chien à la rue, mais de l'éduquer. Ne transforme pas en problème une compagnie fidèle. Aide à faire prendre conscience et à mettre fin au problème des chiens abandonnés.

 

Lettre a mon maître :

Ce matin,tu étais déjà debout,tu faisait les bagages.Tu m'a pris en laisse.Que j'était content ! Une petite promenade avant les vacances ! On est partie en voiture.

Tu t'es arrêter au bord de la route,la portière s'est ouverte,tu m'a lancé un baton... J'ai couru,couru et je l'ai attrappé...

Mais quand je me suis retourné,tu n'étais plus la.Pris de panique,J'ai couru dans tout les sens pour te retrouver,mais se fus en vain ! De jour en jour,je m'affaiblissait . Un jour,un homme c'est approché de moi m'a mis une laisse et je me suis retrouvé en cage.

C'est là que j'ai attendu ton retour,mais tu n'est jamais venu. Un jour,La porte s'est ouverte,mais ce n'était pas toi.C'était l'homme qui m'avait ramasser.Il m'avait conduit dans une pièce qui sentait la mort ........ Mon heure était venue.

Cher maître,je veux que tu sache,que malgré se que tu m'as fait, c'est ton image qui me revenais avant mon dernier soupir et si je pouvais revenir sur terre,c'est vers toi que je courrais,car je t'aimais ........!!!

Ton chien qui t'aimais.

 

Le prisonnier de l'amour :

Quand j'étais chiot, je vous ai amusés avec mes cabrioles et vous ai fait rire.
Vous m'avez appelé votre enfant, et en dépit de plusieurs chaussures mâchées et quelques oreillers assassinés, je suis devenu votre meilleur ami.

Toutes les fois que j'étais méchant tu agitais ton doigt vers moi et me demandais "comment peux-tu?" mais après on s'amusait ensemble.
Mon éducation a pris un peu plus longtemps que prévu, parce que vous étiez terriblement occupés, mais nous y avons travaillés ensemble.
Je me souviens de ces nuits où je fouinais dans le lit et écoutais tes confidences et rêves secrets, et je croyais que la vie ne pourrait pas être plus parfaite.

Nous sommes allés pour de longues promenades et courses dans le parc, promenades de voiture, arrêts pour de la crème glacée (j'ai seulement eu le cornet parce que 'la glace est mauvaise pour les chiens', comme tu disais), et je faisais de longues siestes au soleil en attendant que tu rentres à la maison.
Progressivement, tu as commencé a passer plus de temps au travail et tu t'es concentré sur ta carrière, et plus de temps a chercher un compagnon humain.
Je t'ai attendu patiemment, t'ai consolé après chaque déchirement de coeur et déceptions, ne t'ai jamais réprimandé au sujet de mauvaises décisions, et me suis ébattu avec joie lors de tes retours au foyer, et puis tu es tombé amoureux.

Elle, maintenant ta femme, n'est pas une 'personne-chien' mais je l'ai accueillie dans notre maison, essayé de lui montrer de l'affection, et lui ai obéi.
J'étais heureux parce que tu étais heureux.

Ensuite les bébés humains sont arrivés et j'ai partagé votre excitation.
J'étais fasciné par leur couleur rose, leur odeur, et je voulais les pouponner aussi.

Seulement vous vous êtes inquiétés que je puisse les blesser, et j'ai passé la plupart de mon temps banni dans une autre pièce, ou dans une niche.
Oh, comme je voulais les aimer, mais je suis devenu un 'prisonnier de l'amour'.

Quand ils ont commencé a grandir, ont poussé leurs doigts dans mes yeux, fouillé mes oreilles, et m'ont donné des baisers sur le nez.
J'aimais tout d'eux et leurs caresses parce que les tiennes étaient maintenant si peu fréquentes et je les aurais défendus avec ma vie si besoin était.
J'allais dans leurs lits et écoutais leurs soucis et rêves secrets et ensemble nous attendions le son de ta voiture dans l'allée.

Il y eut un temps, quand les autres te demandaient si tu avais un chien et qu'ils te demandaient une photo de moi tu en avais une a leur montrer dans ton portefeuille et tu leur racontais des histoires à mon propos.
Ces dernières années tu répondais 'juste oui' et changeais de sujet.
Je suis passé de statut de 'ton chien ' a 'seulement un chien', et vous vous êtes offensés de chaque dépense pour moi.

Maintenant, vous avez une nouvelle occasion de carrière dans une autre ville, et vous allez déménager dans un appartement qui n'autorise pas d'animaux familier.
Tu as fait le bon choix pour ta 'famille', mais il y eut un temps où j'étais ta seule famille.

J'étais excité par la promenade en voiture jusqu'à ce que nous arrivions au refuge pour animaux.
Cela sentait les chiens et chats, la peur, le désespoir.
Tu as rempli la paperasserie et tu as dit 'je sais que vous trouverez une bonne maison pour lui'.
Ils ont haussé les épaules et vous ont jeté un regard attristé.
Ils comprennent la réalité qui fait face a un chien entre deux âges, même un avec 'des papiers'.
Tu as dû forcer les doigts de ton fils pour les détacher de mon cou et il criait 'Non papa! S'il vous plaît ne les laissez pas prendre mon chien!'
Et je me suis inquiété pour lui, quelles leçons lui avez-vous apprises a l'instant, au sujet de l'amitié et la loyauté, au sujet de l'amour et de la responsabilité, et au sujet du respect pour toute vie.

Tu m'as donné un 'au-revoir-caresse' sur la tête, tu as évité mes yeux, et tu as refusé de prendre mon collier avec vous.
Après votre départ, les deux gentilles dames ont dit que vous saviez probablement au sujet de votre départ il y a de cela plusieurs mois et rien fait pour me trouver une autre bonne maison.
Elles ont secoué leur tête et ont dit 'comment est-ce possible?'.
Ils sont aussi attentifs a nous ici dans le refuge que leurs programme chargé ne leur permet.
Ils nous nourissent, bien sûr, mais j'ai perdu l'appétit il y a plusieurs jours.

Au début, chaque fois que quelqu'un passait près de ma cage, je me dépêchais en espérant que c'était toi,
que tu avais changé d'avis, que c'était juste un mauvais rêve.
Ou j'espérais tout au moins que ça soit quelqu'un qui se soucie de moi et qui pourrait me sauver.

Quand je me suis rendu compte que je ne pourrais pas rivaliser avec les autres chiots qui folâtraient pour attirer l'attention, je me suis retiré dans un coin de la cage et j'ai attendu.
J'ai entendu ses pas quand elle s'approchait de moi en fin de journée, et je piétinais le long de l'allée jusqu'à une pièce séparée.
Une pièce heureusement tranquille.
Elle m'a placé sur la table et a frotté mes oreilles, et m'a dit de ne pas m'inquiéter.
Mon coeur battait d'anticipation a ce qui était a venir, mais il y avait aussi un sentiment de soulagement.
Le "prisonner de l'amour" avait survécu a travers les jours.

Comme c'est dans ma nature, je me suis plus inquiété d'elle.
Le fardeau qu'elle porte pèse lourdement sur elle, et je le sais, de la même manière que je connais votre humeur chaque jour.
Elle a placé une chaîne doucement autour de ma patte de devant et une larme a roulé sur sa joue.
J'ai léché sa main de la même façon que je te consolais il y a tant d'années.
Elle a glissé l'aiguille hypodermique habilement dans ma veine.

Quand j'ai senti le dard et les liquides se répandre a travers mon corps, je me suis assoupi, l'ai examinée de mes gentils yeux et ai murmuré 'comment as-tu pu?'.
Peut-être parce qu'elle comprenait mon langage, elle a dit 'je suis désolée'.
Elle m'a éteint, et m'a expliqué précipitamment que c'était son travail de s'assurer que j'aille a une meilleure place où je ne serais pas ignoré ou abusé ou abandonné, ou j'aurais a pourvoir moi-même à mes besoins, une place remplie d'amour et de lumière très différente de cet endroit.
Et avec mes dernières énergies, j'ai essayé de me transporter jusqu'à elle et lui expliquer avec un coup sourd de ma queue que mon 'comment as-tu pu?' n'était pas dirigé contre elle.

C'était a toi, mon maître bien-aimé, que je pensais.
Je penserai à toi et t'attendrai a jamais.
Puisse tout le monde dans ta vie continuer a te montrer autant de loyauté

 

je trouve sa horrible! les gens qui abandonne un chien ou n'importe quelle animal son des monstres sans coeur.est se tellement dure de lui trouver une bonne famille.Mettez ces histoire sur votre fiche et je vous dirait MERCI

                                   Et quelques images... de flicka5

vous etes son maitre pour la vie donc ne l'acheter pas sur un coup de tête.

Petite boule de poils deviendra grande

 C'est horrible ils ne vous ont rien demander ces pauvres chiens!!!

 

                   

Pourquoi prendre un chien comme appat?Il y a bien un autre moyen non?Ces pauvre chiens non rien a voir avec la pêche au requins!! je trouve que les filets de peche sont tres mauvais  car au lieu de n'emprissoner que les poissons dont  ont a besoin ils emprissonnet plein d'autre espece animal comme par exemple des dauphins Et tout ses sachet que l'on jete a l'eau non seleument sa pollu mais en plus sa tue et oui les trotues et les dauphins s'étouffe en croiant que ce sont des méduses...

vous trouvez que votre manteau de fourrure vous va bien...je suis sur qu'il va encore mieu a un animal !!

Fourrure = torture!

 

voir l'image en taille réelle

Combien d'animaux pour un manteau ?

Pour réaliser un beau manteau il faut compter pour chaque espèce :

Renards polaires : 15 à 24
Renards roux : près de 20
Ratons laveurs : 27 à 30
Loups : 3 à 10
Lynx : 12 à 15
Agneaux : plus de 30
Castors : une quinzaine
Coyotes : une quinzaine
Loutres : 20 à 30
Opossum : près de 50
Rats musqués : près de 50
Visons : 30 à 80
Hermines : 150 à 240

 Diaporama (fait par moi)

seul des monstre peuvent faire ca!

 

 

Manquant

 

 

 

pourquoi lui faire ca?il ne vous a rien fait!!Il m'érite d'etre libre!!

faites comme moi et dites non a l'hippophagie!!si encore on ne fesait que les manger...MAIS ON LES MANGE ET ON LES FAIT SOUFFRIR!!!!

 

Voilà ce que font des hommes a de pauvres bêtes , voilà ce que font des hommes a de pauvres animaux qui ne demande qu'à être aimer .Et après sa l'homme ose dire qu'il est l' être vivant le plus intelligent sur terre ,d'acord les animaux ne savent ni parler, ni rouler,ni taper a l'ordinateur ,....mais imaginer une seconde si cétait nous les animaux et eux les humains .Si vous êtes commes moi et que vous détester la maltraitance ,inscriver vous a ce groupe et protéger-les !!!

 

Je vais avoir un chien , les propriètaire de mon futurs chien ont adopter il y a peut une chienne berger  blanc suisse :

Voilà un exemple de maltraitence : Quand ils l'ont chercher la chienne rempait pour rentrer a la maison ,cuinait et se baissait quand il voulait la caresser ,on pouvait même compter ses os,elle était malade ,avait peur . Un chien qui se baissent et rampe pour rentrer a la maison c'est qu'il est maltraiter .

 

 

 

 

 

 

 

si vous voulez d autre images comme sa et meme une histoire d un chien abandonner allez voir ma fiche vous pouvez le copier pour le mettre sur votre fiche ou sur la fiche de se groupe

Il y a 9 ans et 10 mois

merquer juste que sa vien de ma fiche silvouplait et que la partie abandon vien de la fiche de lovtoutou merci

Il y a 9 ans et 9 mois

tro bien ta fiche

Il y a 10 ans et 1 mois

on achetez des chein et apre des gen les tape.moi j ai un chein chez moi et elle a ete abendoner 3 fois , 2 fois par ca mere , et 1 fois par un homme.

Il y a 10 ans et 1 mois

vous avai raison jai vus c est image les povre.

Il y a 10 ans et 1 mois

Merci pour ton inscription et pour être contre la maltraîtance .

Il y a 10 ans et 1 mois

Ces images m'ont choqués ,tu as bien raison !!

Ce sont des hipocrytes !Des pauvres betes qui n'ont rien fait recoivent sa en echange !

Il y a 10 ans et 1 mois